•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau fait appel à Ralph Goodale pour examiner les tragédies aériennes

L'ex-ministre étudiera l'écrasement de l'avion d'Ukraine International Airlines, qui a tué 85 ressortissants canadiens.

Justin Trudeau (à gauche), Brenda Lucki (au centre) et Ralph Goodale (à droite).

L’ancien ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada Ralph Goodale a été battu lors des dernières élections fédérales dans la circonscription saskatchewanaise de Regina-Wascana après avoir été député pendant 26 ans.

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Vaincu dans la circonscription de Regina-Wascana lors des dernières élections fédérales, l’ancien ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile Ralph Goodale est de retour aux côtés de Justin Trudeau. Ce dernier l’a nommé mardi conseiller spécial dans le dossier de la tragédie d'Ukraine International Airlines, qui a fait 176 morts, dont de nombreux Canadiens, en janvier dernier.

Ralph Goodale aura notamment pour mandat d’examiner les leçons tirées de l’écrasement du vol PS752 d’Ukraine International Airlines, mais aussi d’évaluer d’autres catastrophes aériennes comme celles du vol 302 d'Ethiopian Airlines et du vol 182 d’Air India.

Il fournira également des recommandations sur les meilleures pratiques à adopter pour empêcher d’autres tragédies aériennes et établira un cadre d’intervention en collaboration avec le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, et le ministre des Transports, Marc Garneau.

La tragédie d’Ukraine International Airlines n’aurait jamais dû se produire, et les familles et les proches des victimes ont le droit d’en connaître les causes. Je sais que Ralph Goodale a l’expérience nécessaire pour nous aider à définir les meilleures pratiques et à soutenir les efforts afin que les familles reçoivent des indemnisations adéquates, indique le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, dans un communiqué.

Le 8 janvier 2020, un avion Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines s’est écrasé peu de temps après avoir décollé de l’aéroport de Téhéran en direction de Kiev.

Quelques jours plus tard, l’Iran admettait avoir abattu l’avion de manière non intentionnelle, prenant au passage la responsabilité totale de la tragédie.

Selon Ottawa, 176 personnes sont mortes ce jour-là, dont 55 citoyens canadiens et 30 résidents permanents.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !