•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 fait plus de morts en Ontario que le SRAS

Une personne tient la main d'un malade dans un lit d'hôpital.

Les autorités de la santé s'attendent à ce que le nombre de morts de la COVID-19 continue de grimper.

Photo : getty images/istockphoto / gorodenkoff

La COVID-19 est devenue plus meurtrière en Ontario que ne l'avait été le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en 2003.

Le SRAS avait tué 44 personnes au Canada, toutes en Ontario, de mars à août 2003.

Or, selon les données compilées par CBC, le bilan du coronavirus en Ontario s'établit maintenant à 55 décès.

Lors de la crise du SRAS, le nombre de malades était beaucoup moins élevé que pour la COVID-19. Le bilan total de 2003 s'élevait à 375 cas d'infection, selon le ministère de la Santé de l'Ontario. 

En guise de comparaison, il y a maintenant près de 2800 cas de la COVID-19 dans la province, selon le dernier décompte officiel de la santé publique.

L'épidémie de SRAS était concentrée à Toronto, alors que le bilan de la COVID-19 inclut des cas de partout dans la province.

Une attaque contre le système de santé

L'épidémie de SRAS, qui avait duré six mois, avait frappé de plein fouet le système hospitalier torontois. Une centaine de malades étaient d'ailleurs des travailleurs de la santé.

Deux infirmières et un médecin avaient perdu la vie et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait recommandé aux voyageurs d'éviter de se rendre à Toronto.

Dans le cas du coronavirus, un Ontarien infecté sur dix est un travailleur de la santé, selon des données obtenues par CBC.

À l'échelle mondiale, 8098 cas de SRAS avaient été signalés dans 31 pays, selon l'OMS. Ce qui est plus de 100 fois moins que le nombre de cas de la COVID-19 répertoriés en ce moment dans le monde.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario
Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus