•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : 4 morts de plus dans un foyer pour aînés en Ontario

Une enseigne à l'extérieur du foyer pour personnes âgées Pinecrest.

La résidence pour personnes âgées Pinecrest à Bobcaygeon est aux prises avec une éclosion de COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Fred Thornhill

Radio-Canada

Le centre de soins de longue durée Pinecrest déplore 4 autres décès liés à la COVID-19. Au total, 13 résidents du foyer sont morts de complications attribuées au coronavirus.

Le foyer est situé à Bobcaygeon, une petite communauté à 150 km au nord-est de Toronto, dans la région de Kawartha Lakes.

La directrice médicale de l'établissement, la Dre Michelle Snarr, ajoute qu'une bénévole du foyer et épouse de l'un des bénéficiaires, Jean Pollock, est morte le week-end dernier après avoir été infectée par la COVID-19. Ainsi, l'éclosion a fait un total de 14 morts jusqu'à maintenant.

Les décès ont commencé mardi dernier.

Par ailleurs, au moins 24 employés de l'établissement, soit plus du tiers du personnel, ont été déclarés positifs.

Lloyd Thomas, 86 ans, voudrait bien amener sa femme, qui est une bénéficiaire, à la maison, mais il est incapable de prendre soin de son épouse qui a deux ans de plus que lui et qui souffre de la maladie d'Alzheimer.

J'ai peur que ma femme meure.

Lloyd Thomas, époux d'une résidente

Le foyer lui a dit que sa femme, Annabelle, se portait bien pour l'instant.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Communauté sous le choc

La santé publique ne sait pas comment le coronavirus est entré dans la résidence pour personnes âgées de 65 lits.

C'est très triste pour une petite communauté [de 3500 habitants] comme la nôtre, dit le résident de la municipalité Bob Hetherington.

Sarah Gardiner, une infirmière à Pinecrest depuis 12 ans, raconte que tous les employés portent de l'équipement protecteur.

On se croirait en zone de guerre.

Sarah Gardiner, infirmière

Elle n'en revient pas du nombre de décès survenus en si peu de temps. [Toute la petite communauté] a peur, c'est accablant, dit-elle.

Elle n'arrive toujours pas à y croire : On pense que ça ne va arriver qu'en ville dans une grosse résidence.

L'infirmière se désole pour les bénéficiaires auxquels elle s'est attachée et qui risquent de mourir sans pouvoir voir leur famille. Les proches sont invités à saluer les résidents de la main de l'extérieur par une fenêtre, raconte-t-elle.

Lundi, la province a annoncé des investissements supplémentaires pour accroître le nettoyage et embaucher plus de personnel dans les foyers pour aînés, en plus de bonifier les systèmes de dépistage de la COVID-19 chez les résidents et les employés.

L'Ontario a recensé près de 2000 cas de coronavirus jusqu'à maintenant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus