•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Toronto a transformé un hôtel en centre pour les sans-abri infectés

L'une des chambres de l'hôtel.

L'hôtel a 200 chambres.

Photo : Ville de Toronto

Radio-Canada

Un hôtel de 200 chambres à Toronto accueillera des sans-abri infectés par le coronavirus dans le cadre de ce que la Ville décrit comme une première au Canada.

Ce nouveau centre d'hébergement, dont la Ville n'a pas révélé l'adresse, ouvre ses portes officiellement, mardi.

Du personnel médical et des employés de refuges pour sans-abri y travailleront, indique Mary Anne Bedard du service municipal d'aide aux sans-abri.

Les repas et le lavage seront fournis, ajoute-t-elle.

Mme Bedard explique que les 8000 sans-abri à Toronto, qui souffraient déjà de multiples problèmes de santé, sont particulièrement vulnérables à une maladie respiratoire comme la COVID-19.

C'est difficile d'isoler dans les refuges les sans-abri qui tombent malades à cause du coronavirus, dit-elle, d'où l'idée de les héberger dans un hôtel.

Tout sans-abri qui a des symptômes d'infection sera d'abord amené au centre d'isolement et de dépistage pour les sans-abri dans l'est de la ville, en attendant les résultats de son test de dépistage. Ce centre ouvert il y a près de deux semaines a une quarantaine de lits.

Si un sans-abri teste positif, il sera transféré dans l'hôtel transformé en centre d'hébergement, le temps qu'il se remette de la maladie.

Déjà, quatre individus doivent y être logés.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Dans d'autres villes?

Pour le président du comité de la santé publique Joe Cressy, il est important de protéger les plus vulnérables, qu'il s'agisse des sans-abri, des aînés ou des travailleurs de première ligne. Nous n'épargnerons aucune dépense pour s'assurer qu'on s'occupe de tous les résidents, affirme le conseiller municipal.

Selon la Ville, il en coûtera 200 $ par jour pour héberger et nourrir un sans-abri dans le nouveau centre d'accueil.

Le conseiller Cressy invite les autres municipalités à emboîter le pas, notant que la Ville Reine a déjà reçu des demandes d'hôpitaux du Grand Toronto cherchant un lieu où transférer un patient sans domicile fixe.

Kingston a indiqué dans un communiqué qu'elle ouvrirait un centre d'isolement pour les sans-abri plus tard cette semaine. Les sans-abri pourront y avoir un lit en attendant les résultats de leur test de dépistage.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus