•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Urgences-santé suspend l’affectation des premiers répondants pour les pompiers

Un panneau de signalisation affiche un message de remerciement devant le stationnement d'ambulances d'Urgences-santé.

« Dans le contexte de pandémie actuel, indique Urgences-santé, toutes les interventions médicales sont à risque pour nos intervenants de première ligne.»

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Urgences-santé annonce la suspension temporaire des affectations des premiers répondants  sur son territoire à Montréal. Une décision liée au « risque de transmission communautaire de la COVID-19 ».

La directive concerne les pompiers du Service de sécurité incendie de Montréal et les premiers répondants de Côte-Saint-Luc.

Dans un communiqué rendu public lundi soir, Urgences-santé dit prendre en compte la recommandation ministérielle émise par la Direction médicale nationale des services préhospitaliers d’urgence.

Dans le contexte de pandémie actuel, indique Urgences-santé, toutes les interventions médicales sont à risque pour nos intervenants de première ligne.

Nous n’affecterons à partir de maintenant que des paramédics sur les interventions médicales afin de limiter les risques de contamination.

Nicola D’Ulisse, président et directeur général d’Urgences-santé

Cette mesure exceptionnelle, dit-il, est nécessaire pour protéger nos paramédics, nos partenaires et la population.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Coronavirus