•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario prolonge l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 13 avril

Le premier ministre de l'Ontario en conférence de presse.

Le premier ministre de l'Ontario, Doug Ford.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre Doug Ford a annoncé lundi soir que l'état d'urgence sanitaire était prolongé jusqu'au 13 avril afin d'endiguer la propagation de la COVID-19.

De plus, le gouvernement ontarien a émis un nouveau décret en vertu de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d'urgence afin de fermer immédiatement tous les emplacements récréatifs en plein air, comme les terrains de sport et de jeu dans l'ensemble de la province.

Notre décision est fondée sur l'expertise du médecin hygiéniste en chef de l'Ontario et d'autres responsables de la santé publique en Ontario, a expliqué la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliot.

Au moment de son adoption, le 17 mars, il était prévu que l'état d'urgence soit en vigueur jusqu'au 31 mars.

La santé publique ontarienne a rapporté lundi 351 nouveaux cas de COVID-19, la plus forte hausse jusqu'ici.

Cela porte à 1706 le nombre d'infections dans la province, tandis qu'on dénombre 33 décès attribuables au virus.

Ce qui est fermé

Tous les parcs, plages, aires de plein air, terrains de sport, emplacements désignés de pique-nique, jardins attachés à des copropriétés sont dorénavant complètement fermés.

Les terrains de baseball et de soccer ainsi que les terrains de jeu pour enfants sont aussi visés.

C'est ce qu'a annoncé le ministère de la Santé de l'Ontario par voie de communiqué lundi en soirée.

Il ne s'agit plus uniquement des endroits gérés par la Couronne : Les emplacements récréatifs en plein air, qu'ils soient communaux, partagés, publics ou privés, d'un bout à l'autre de l'Ontario doivent être fermés au public, peut-on lire dans le communiqué.

Voici la liste non exhaustive des lieux qui doivent, par décret provincial, être fermés :

  • les terrains de jeu;
  • les aires de sport;
  • les terrains de basketball;
  • les courts de tennis;
  • les parcs pour chiens;
  • les emplacements de skateboard;
  • les terrains de vélocross;
  • les plages;
  • les aires de pique-nique;
  • les jardins communautaires de plein air;
  • les aires couvertes des parcs;
  • les équipements d'exercice en plein air;
  • les parcs et jardins attachés à des condominiums;
  • tout autre emplacement récréatif en plein air.

Le communiqué complète la liste des consignes ainsi : Les espaces verts dans les parcs, les sentiers de promenade et de randonnée et les zones naturelles protégées qui sont encore ouverts peuvent le rester, mais les personnes qui les empruntent doivent maintenir avec autrui un écart sanitaire d'au moins deux mètres. Les parcs provinciaux et les réserves de terres sous conservation resteront fermés.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Santé