•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada organise le complexe rapatriement des citoyens au pays

Une file de gens devant le comptoir d'Air Canada à l'aéroport Charles-de-Gaulle de Paris.

Des voyageurs impatients de pouvoir revenir au pays le plus rapidement possible, avant une fermeture des frontières.

Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali

Radio-Canada

Dans un communiqué publié lundi, Affaires mondiales Canada indique que le ministre François-Philippe Champagne coordonne avec d’autres pays le rapatriement des Canadiens au pays.

À la fin de la journée de lundi, des Canadiens devaient revenir d’Éthiopie, du Ghana, du Cameroun, du Soudan, d’Haïti, du Salvador et du Honduras.

Le communiqué précise que d’autres Canadiens seront rapatriés dans les prochains jours d’Algérie, d’Espagne, du Cameroun, de la République démocratique du Congo, de Madagascar, de la Hongrie et du Sénégal.

Par ailleurs, une série de vols commerciaux décolleront de Delhi et de Mumbai, en Inde, ainsi que de Karachi et de Lahore, au Pakistan.

Le communiqué du ministère ne précise ni le nombre d’avions qui seront utilisés pour l'opération ni le nombre de Canadiens qui prendront ces vols.

Affaires mondiales souligne la difficulté de l’ambassade du Canada de coordonner le rapatriement des Canadiens du Pérou, lorsqu'ils se trouvent en dehors de Lima et de Cusco. Des vols sont prévus à partir du Pérou au cours de la semaine.

Certains Canadiens pourraient devoir rester à l’étranger pour une durée indéterminée, signale toutefois le communiqué.

Affaires mondiales insiste également sur l’obligation d’auto-isolement des voyageurs de retour au pays.

En ce qui concerne les Canadiens qui voyagent à bord de bateaux de croisière, le ministère affirme qu’aucun cas de COVID-19 n’est confirmé parmi eux, pour l’instant.

Tous ces passagers seront rapatriés par avion ces jours-ci.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !