•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entrepreneurs de Saguenay continuent de demander de l’aide

La façade de Promotion Saguenay

La façade de Promotion Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Priscilla Plamondon-Lalancette

Les demandes d’information concernant le programme d’aide d’urgence mis de l’avant par Saguenay pour aider les entreprises en difficulté continuent d'affluer aux bureaux de la société de développement économique Promotion Saguenay.

Le directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé, confirme qu’au cours de la fin de semaine, une cinquantaine de petites et moyennes entreprises (PME) ont communiqué avec l’équipe d’une douzaine de personnes mise en place pour répondre aux demandes d’information et pour analyser des formulaires.

Saguenay a rendu disponible une enveloppe de 3,5 millions de dollars pour les compagnies frappées de plein fouet par la crise.

Josée Néron et Patrick Bérubé devant des micros.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, et le directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé, lors d'une conférence de presse tenue avant la présente crise.

Photo : Radio-Canada / Rémi Tremblay

Vendredi, Patrick Bérubé confirmait qu’une centaine de demandes d’information avaient été reçues par Promotion Saguenay. De ce nombre, une trentaine ont été jugées admissibles. Les demandes ont continué d’entrer en grand nombre au cours des deux derniers jours.

Nous suivons le même rythme que la semaine dernière […]. Nous ferons les suivis le plus vite possible. Soit nous dirigeons les gens vers le financement approprié, soit nous leur offrons du soutien technique ou nous les supporterons directement financièrement si possible, a fait avoir Patrick Bérubé, par messagerie texte.

L’aide municipale se déclinera en un prêt sans intérêt de 5000 $ à 50 000 $ selon les besoins et la taille des entreprises, le tout remboursable sur cinq ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires