•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la Caisse de dépôt réserve 4 milliards pour les entreprises

L'édifice de la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Le fonds de 4 milliards servira à venir en aide aux entreprises touchées par la crise liée à la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

La Caisse de dépôt et placement du Québec met sur pied une enveloppe de 4 milliards de dollars pour « appuyer les entreprises québécoises affectées temporairement par la crise », a-t-elle annoncé lundi.

Dans un communiqué, la CDPQ a indiqué que cette aide financière serait complémentaire à différentes initiatives annoncées par d’autres institutions financières, investisseurs institutionnels québécois et les gouvernements du Québec et du Canada.

Les entreprises voulant profiter de ce financement devaient notamment être rentables avant la crise provoquée par la pandémie de la COVID-19.

L’enveloppe annoncée aujourd’hui, ainsi que l’accompagnement personnalisé qu’offrent nos équipes aux entreprises en portefeuille, représente une contribution importante à l’économie québécoise dans ce contexte difficile, mais temporaire, a déclaré par voie de communiqué Charles Emond, le président et chef de la direction de la CDPQ.

Pour faire une demande de financement, les entreprises doivent remplir un formulaire disponible sur le site de la Caisse.

Dons à divers organismes

En plus de ce fonds d’investissement, la Caisse a annoncé une contribution de 300 000 $ à diverses organisations offrant des services essentiels dans le cadre de la pandémie.

Centraide, la Croix-Rouge et Tel-jeunes sont notamment bénéficiaires de l’aide de la Caisse.

La CDPQ a également annoncé un gel des salaires de l’ensemble des leaders de l’organisation et de ses filiales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Finance et assurances

Économie