•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rien ne prouve que la chiropratique aide à prévenir la COVID-19

Une femme effectue un traitement de chiropratique sur un patient.

Rien ne prouve que les traitements de chiropratique stimulent le système immunitaire.

Photo : LightField Studios/Shutterstock

Radio-Canada

Il n'y a aucune preuve scientifique que des traitements de chiropratique peuvent renforcer le système immunitaire et ainsi aider à prévenir l'infection par le coronavirus.

Des cliniques de l'Ontario le soutiennent pourtant depuis le début de la crise.

Ryan Armstrong, qui dirige l'organisme sans but lucratif Bad Science Watch, déplore le fait que certaines tentent de s'enrichir en exploitant les craintes du public.

Au cours des dernières semaines, il a porté plainte 34 fois auprès de l'Ordre des chiropraticiens de l'Ontario. M. Armstrong, qui détient un doctorat en génie biomédical, doute de l'efficacité de la chiropratique pour traiter des problèmes des problèmes autres que musculaires, articulaires ou osseux.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Il s'est inquiété quand il a commencé à voir, il y a un mois, des publications de chiropraticiens qui vantaient les mérites de leurs traitements pour renforcer le système immunitaire.

Des cliniques qui offrent des services qui ne sont pas essentiels demeurent ouvertes, dit-il. Pas seulement ça, elles donnent l'impression aux patients qu'elles peuvent les protéger contre la pandémie.

Rectifier le tir

La semaine dernière, l'Ordre des chiropraticiens avait envoyé 54 mises en demeure au sujet d'affirmations discutables.

Dans une déclaration écrite, son président, Dennis Mizel, soutient que les lettres ont été envoyées dans les heures qui ont suivi la réception d'informations au sujet d'affirmations possiblement fausses sur les retombées positives de la chiropratique.

Au pays, des ordres professionnels de chiropraticiens de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, du Manitoba et du Québec ont aussi publié des mises en garde à ce sujet. L'Association chiropratique canadienne a aussi averti ses membres de ne pas faire d'affirmations non fondées.

Dans un message publié à la mi-mars, l'association nationale répète qu'elle croit fermement que la chiropratique améliore la santé. Elle prévient toutefois qu'il n'y a aucune preuve scientifique que les traitements stimulent le système immunitaire.

D'après les informations de Jason Ho, Katie Nicholson et Andrea Bellemare de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !