•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En quarantaine, des travailleuses de la santé sont rappelées au travail

Des infirmières.

Des travailleuses de la santé affectées au CHSLD Laflèche et en quarantaine ont été rappelées au travail dans les derniers jours; leur syndicat se dit préoccupé.

Photo : iStock

Radio-Canada

Le Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec est préoccupé par le rappel au travail de certaines de ses membres placées en quarantaine.

Ces membres sont affectées au CHSLD Laflèche, dans le secteur de Grand-Mère, à Shawinigan, où la situation est préoccupante. On y compte maintenant 10 cas d'infection au coronavirus : 5 résidents, 4 employés et 1 médecin ont contracté la COVID-19.

Le bilan pourrait s'alourdir, puisqu'une quarantaine d'employés et de résidents avaient été placés en isolement après qu'une employée eut contracté la COVID-19.

Parmi ces employés, plusieurs ont reçu une communication interne leur indiquant que considérant le bris de service, ceux d’entre eux qui ne présentent pas de symptômes peuvent revenir au travail dans les deux unités où il y a éclosion de COVID-19.

Ces personnes devront prendre leur température deux fois par jour et porter en tout temps un masque, une jaquette et des gants. La communication envoyée précise que : vous êtes considérés vecteurs donc vous devez rester chez vous en quarantaine et venir travailler seulement.

La présidente du Syndicat des professionnelles en soins de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Nathalie Perron, a raconté au micro de Facteur matinal la détresse vécue par certains employés visés par ce rappel au travail.

Certaines de nos membres pleurent, elles ont peur de ramener le virus chez elles et de contaminer leurs enfants ou leur conjoint.

Nathalie Perron, présidente du Syndicat des professionnelles en soin de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Selon Nathalie Perron, il s'agirait d'une mesure de dernier recours. Le Syndicat compte surveiller la situation de près.

Dimanche, le président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), Carol Fillion, a rendu hommage au personnel soignant qui, dans cette situation anxiogène, continue de donner des services de très grande qualité.

La direction de la santé publique indique qu’il n’y pas d’autres résidences pour personnes âgées ni CHSLD qui sont des foyers de contagion dans la région.

Avec les informations de Sarah Désilets-Rousseau et Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !