•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Défilé en appui aux travailleurs de la santé devant les hôpitaux de Moncton

Des voitures de la Gendarmerie royale du Canada, gyrophares en marche

Des véhicules d'urgence défilent dans la rue Université, devant le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton, dimanche soir.

Photo : Facebook/Colette LeBlanc

Radio-Canada

Des dizaines de voitures de patrouille de la Gendarmerie royale du Canada, des ambulances et des camions des pompiers ont défilé, gyrophares et sirènes en marche, devant le Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont et l’Hôpital de Moncton.

Le défilé coïncidait avec la fin du quart de travail de plusieurs membres du personnel des hôpitaux, dimanche soir, vers 20 h.

La GRC, Ambulance NB et le service de pompiers de la Ville de Moncton voulaient ainsi exprimer leur reconnaissance envers les employés du système de santé, explique le chef pompier Conrad Landry.

Nous, on a souvent le support de la communauté, à l’année longue. Des fois, on oublie les travailleurs et travailleuses du service de la santé. C’est un moyen de montrer qu’on les supporte, qu’on comprend [leur situation actuelle]., a souligné Conrad Landry au micro de l'émission La matinale, d'ICI Acadie.

Le défilé se limitait à quelques kilomètres dans la ville de Moncton, mais le message des participants s’adressait à l'ensemble du personnel du système de santé.

Les organisateurs voulaient que ces travailleurs se sentent aimés et reconnus pour leur travail, ajoute Conrad Landry.

C’était pour les encourager, leur donner un petit pep pour qu’ils continuent leur beau travail, dit-il.

Une symphonie portuaire à Terre-Neuve

La Ville de Saint-Jean, à Terre-Neuve, a organisé une symphonie portuaire, dimanche soir, pour remercier les travailleurs essentiels.

Pendant ce spectacle d'une dizaine de minutes, plusieurs bateaux dans le port ont actionné leur sirène.

Des résidents du centre-ville ont aussi fait du bruit en utilisant des casseroles, des sifflets et des klaxons.

Avec les renseignements de l’émission radiophonique La matinale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Coronavirus