•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : plus de personnel et de nettoyage dans les foyers après les décès d'aînés

A number of residents at the Pinecrest Nursing Home, in Bobcaygeon, Ont., have died of COVID-19 complications. Photo taken on March 30, 2020.

Plusieurs résidents et une bénévole du centre Pinecrest sont morts de la COVID-19.

Photo : Evan Tsuyoshi Mitsui/CBC

Radio-Canada

Le gouvernement Ford accroît ses investissements jusqu'à un total de 243 millions de dollars pour protéger les résidents des centres de soins de longue durée de la COVID-19, après que la résidence Pinecrest, au nord-est de Toronto, eut confirmé la mort de 9 de ses résidents.

L'argent servira à embaucher plus de personnel, à améliorer le nettoyage des résidences pour personnes âgées et à fournir plus d'équipement de protection aux travailleurs de la santé.

Des tests de dépistage seront aussi effectués 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 auprès des résidents, des bénévoles et des professionnels de la santé qui y travaillent.

Nous allons faire tout en notre pouvoir afin de prévenir les décès dans ces foyers.

Doug Ford, premier ministre de l'Ontario

La directrice médicale du foyer situé à Bobcaygeon, dans la région de Kawartha Lakes, indique que les décès ont commencé mardi dernier.

La Dre Michelle Snarr s'attend malheureusement à ce que la COVID-19 y fasse d'autres victimes.

Ça brise le coeur. On ne cesse de recevoir des mauvaises nouvelles.

Michelle Snarr, directrice médicale du foyer Pinecrest

Par ailleurs, 24 des 66 employés de la résidence pour aînés avaient été déclarés positifs lundi. Dix autres employés ont des symptômes d'infection et attendent les résultats de leurs tests, selon la médecin hygiéniste locale, la Dre Lynn Noseworthy.

Une véritable tragédie pour les employés, les bénévoles, les familles et les résidents du centre de soins de longue durée de la petite communauté située à 150 kilomètres au nord-est de Toronto. Le foyer ne compte que 65 lits.

La Dre Snarr ne sait pas comment le coronavirus est entré dans l'établissement, mais ajoute qu'il a eu un effet dévastateur. Je pratique depuis 32 ans, dit-elle. J'en ai vu, des choses tristes, mais jamais un tel niveau de tristesse. Ça me crève le coeur de devoir appeler autant de familles.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Une bénévole de l'établissement, soit l'épouse d'un bénéficiaire, avait elle aussi succombé à la maladie, samedi. Jean Pollock rendait visite à son mari chaque jour, selon sa fille Pam Smith.

La femme de 82 ans était en bonne santé et aurait été emportée soudainement par le virus. Pam Smith, qui vit en Colombie-Britannique, n'a pas eu le temps de dire au revoir à sa mère en personne.

A number of residents at the Pinecrest Nursing Home, in Bobcaygeon, Ont., have died of COVID-19 complications. Photo taken on March 30, 2020.

Un message d'espoir devant la résidence pour personnes âgées PineCrest à Bobcaygeon.

Photo : Evan Tsuyoshi Mitsui/CBC

Elle avait vraiment peur et se sentait très malade, raconte-t-elle. Ce qui me rassure, par contre, c'est qu'elle est morte en compagnie d'une infirmière. Elle n'était pas seule.

Un groupe citoyen a mis sur pied une campagne de financement d'urgence lundi pour aider les patients, les familles et les travailleurs de la santé touchés par la COVID-19 à Bobcaygeon et dans les environs. Ce fonds sera administré par la Fondation communauté de Kawartha Lakes.

La ministre des Soins de longue durée, Merrilee Fullerton, a offert ses condoléances aux familles lundi. Nous allons faire la lumière sur cette tragédie, a promis la ministre. Tous les résidents seront en isolement pendant 14 jours.

Il s'agit de la plus grosse éclosion de COVID-19 dans un foyer en Ontario, indique la Dre Noseworthy. Ailleurs dans la province, la résidence Landmark Village à Sarnia a confirmé lundi la mort de trois de ses résidents et le bureau de la santé publique de York a rapporté un autre mort à la résidence Markhaven de Markham.

L'Ontario a recensé plus de 1700 cas de coronavirus, dont 23 décès, jusqu'à maintenant.

Les aînés assez protégés?

La santé publique en Ontario avait restreint à la mi-mars les visites dans les centres de soins de longue durée aux résidents mourants ou très malades.

Par ailleurs, en décrétant l'état d'urgence sanitaire le 17 mars, le premier ministre Doug Ford avait annoncé un investissement de 50 millions de dollars pour assurer un dépistage 24 heures sur 24 du coronavirus dans les foyers pour personnes âgées.

Sur Twitter lundi, le chef libéral Steven Del Duca a dit avoir envoyé une lettre à Doug Ford lui demandant de doubler le budget de 75 millions de dollars pour acheter de l'équipement de protection destiné aux travailleurs de la santé et d'offrir une augmentation salariale de 4 $ l'heure aux travailleurs en soins de longue durée de l'Ontario au cours des trois prochains mois.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus