•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un hôtel transformé accueille des patients pour libérer des lits d'hôpital

Le CISSS de Laval va transférer au cours des prochains jours 133 patients de l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé dans un hôtel afin de libérer des lits pour les personnes qui seront atteintes de la COVID-19.

Des lits d'hôpitaux sont installés dans les deux pièces d'une suite d'un hôtel de Laval.

L'hôtel de Laval a été transformé en moins de deux semaines afin de recevoir 133 patients de l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé, ce qui permet de libérer des plateaux hospitaliers pour les personnes atteintes de la COVID-19.

Photo : Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval

Les patients transférés dans ce lieu qualifié de non traditionnel n'ont pas besoin des soins offerts par un hôpital. L'hôtel loué a été rénové afin d'accueillir ces patients qui ne sont pas contaminés, et seul le personnel hospitalier y travaillera durant cette location.

Des personnes recevant des soins en santé mentale y ont été transférées au cours de la journée de dimanche. À compter du 2 avril, ce sera au tour de patients recevant des soins palliatifs, tant à l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé qu'au CHSLD Sainte-Rose. Enfin, à partir du 6 avril, des patients en hébergement temporaire en soutien à l'autonomie des personnes âgées (SAPA) iront également loger dans cet hôpital.

Dans un communiqué, le Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS) de Laval indique que les patients seront logés dans des suites avec salle de bain et qu'un étage sera réservé pour chaque type d'usager. Dans une note interne, le CISSS de Laval indique que les équipes qui travaillent dans ces unités seront transférées dans ce site non traditionnel, ce qui fera en sorte de maintenir l'expertise et les liens qui se sont créés avec les usagers.

Le but de ce transfert est de maximiser le nombre de places disponibles pour les soins aigus et les patients qui ont besoin d'un plateau hospitalier dans le contexte de la pandémie du coronavirus.

Le CISSS de Laval a par ailleurs demandé de ne pas divulguer le nom et l'emplacement de l'hôtel en question.

Un panneau portant le nom de l'hôpital à la verticale devant un bâtiment en béton par une journée pluvieuse de printemps.

L'Hôpital de la Cité-de-la-Santé à Laval transfère 133 patients dans un hôtel de la ville afin de libérer des lits pour les patients atteints de la COVID-19 qui en auraient besoin.

Photo : Radio-Canada / Hugo Boivin

Les visites aux patients sont suspendues à ce nouveau site afin de respecter les règles de distanciation sociale, sauf dans certains cas, par exemple pour certaines personnes aux soins palliatifs. Toute visite d'un patient doit d'ailleurs être autorisée par le médecin et l'équipe soignante.

Le CISSS de Laval dit préparer la mise sur pied d'autres sites non traditionnels, sans toutefois préciser où et quand cela sera fait. Cela permettra de transférer d'autres patients de l'Hôpital de la Cité-de-la-Santé, mais aussi en provenance d'autres établissements de santé du CISSS de Laval.

Une transformation rapide

Les travaux pour aménager l'hôtel ont été particulièrement rapides, selon Marie-France Dubois, l'infirmière responsable de gérer les sites non traditionnels de soins pour la pandémie. Il a fallu moins de deux semaines pour transformer l'endroit et les propriétaires ont bien collaboré avec les autorités de santé, dit-elle.

L'idée de faire un tel transfert a été évoquée il y a quelques semaines et des sites avaient été évalués, explique Mme Dubois. Cet hôtel convenait particulièrement puisqu'il est composé de suites qui offrent beaucoup d'espace et qui permettent d'héberger deux patients.

Des réfrigérateurs et de l'équipement pour mettre sur pied un service alimentaire sont rassemblés dans une salle d'un hôtel.

En plus d'aménager les chambres, il a fallu mettre sur pied un service alimentaire, installer un système de détection des incendies et aménager des bureaux et des aires de repos pour le personnel médical.

Photo : Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval

La planification a été amorcée il y a deux semaines, mais les travaux d'aménagements ont uniquement commencé il y a un peu plus d'une semaine. Les travaux n'étaient pas majeurs et ne nécessitaient pas la démolition de murs par exemple. Marie-France Dubois précise que ce sont des aménagements de surface qui ont été faits, comme la pose de revêtement de planchers et la modification de portes ou luminaires.

Elle note toutefois que des mesures de sécurité additionnelles ont été mises en place pour respecter les règles des établissements de santé, comme l'installation d'un système de détection des incendies relié à la centrale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Coronavirus