•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’advient-il des relations amoureuses au temps du confinement?

Photo prise de la fenêtre où l'on voit le couple assis sur le canapé au milieu du salon devant un ordinateur.

Morgan Golbeck et son compagnon passent 24 h sur 24 h ensemble en cette période de quarantaine.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

L'état d’urgence mondial face à la crise sanitaire de la COVID-19 plonge des dizaines de milliers de personnes dans une réalité nouvelle faite d'isolement ou de confinement à plusieurs. Comment la pandémie affecte-t-elle les relations de couple dans ce contexte?

Avec la pandémie mondiale et les mesures d'isolement, le lieu de travail, la maison, le milieu de vie de même que la vie de couple, les relations sociales et même l'activité sportive se voient redéfinis pour de nombreuses personnes, ce qui peut représenter un défi.

C’est le cas pour Morgan Golbeck, 30 ans, qui travaille à domicile dans son appartement de Vancouver, composé d’une pièce unique, avec celui qui partage sa vie depuis 8 ans.

Le premier jour où nous avons travaillé ensemble, nous nous sommes disputés dans les deux premières heures. C'était comme si nous ne savions pas comment faire, raconte Morgan.

Elle n’est probablement pas la seule à réaliser que cette redéfinition de l'espace-temps oblige le couple à se côtoyer plus que jamais.

Mais bien qu'il y ait des défis évidents en cette période d'isolement et de mesures de distanciation physique, cela ne doit pas signer la fin de l'intimité ni la fin d'une relation, affirme le thérapeute conjugal et sexologue Erin Davidson.

Les bonnes relations fonctionnent grâce à la distance, mais aussi à la proximité et à l'indépendance de chaque personne, ajoute-t-il.

Loin d’être facile, cette période de proximité a néanmoins forcé le couple à résoudre ses désaccords plus rapidement et a permis d'acquérir une nouvelle compréhension de l’autre, reconnaît Morgan. 

Je suis maladroite, pas très sérieuse en quelque sorte, et en ce moment, il me regarde être en mode travail alors il ne m'a jamais vu comme ça auparavant.

Une citation de :Morgan Golbeck

Erin Davidson estime qu'il est important de normaliser le stress de cette période et conseille d’élaborer un plan pour y faire face.

Communiquez quels sont vos besoins, que ce soit pour couper les nouvelles, passer du temps seul ou même, dans un tout petit appartement, dormir sur le canapé.

Une citation de :Erin Davidson, thérapeute conjugal et sexologue

Et pour ceux qui s'adonnent aux tâches professionnelles dans un petit espace, établir une distinction claire entre les espaces de travail les uns des autres aide à fixer des limites, explique-t-il.

Quels rendez-vous galants pour les célibataires?

Pendant ce temps, nombreux sont les célibataires qui se demandent comment rencontrer l’âme sœur, maintenant que les interactions physiques au Canada doivent se faire à deux mètres de distance.

Des groupes d'individus sont séparés de deux mètres sur le sable.

Le public pratique la distanciation physique sur une plage de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

L'application de rencontres Bumble aurait connu une hausse de plus de 40 % au cours de la dernière semaine chez les personnes âgées de 18 à 22 ans et de 21 % de l'utilisation de sa fonction d'appel vidéo.

Le thérapeute conjugal Davidson souligne que rien n’empêche les rencontres virtuelles accompagnées d’un verre de vin.

Il suggère également de jouer à un jeu de société en ligne ou encore de regarder un spectacle ensemble. 

Une femme qui porte un masque marche dans la rue, un bouquet de fleur à la main.

Les relations amoureuses en temps de pandémie peuvent être un défis.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Cela dit, les conseils pour les couples qui ne vivent pas ensemble sont moins clairs.

L’infectiologue Isaac Bogoch estime que les visites à l’un et à l’autre devraient être limitées autant que possible, sans pour autant exclure les situations où les gens auront vraiment besoin d’aide que ce soit mental, émotionnel ou physique

Avec les informations de Michelle Ghoussoub

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !