•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Des friperies n’acceptent plus les dons

Un gros plan sur un bac rempli de vêtement dans un magasin Goodwill.

Goodwill Industries a licencié la quasi-totalité de ses 800 employés en Alberta.

Photo :  CBC / Adrienne Lamb

Radio-Canada

La pandémie de COVID-19 et le nettoyage du printemps ne font pas bon ménage alors que la plupart des magasins d'objets de seconde main et des organismes de charité refusent les dons de vêtements, de jouets ou de livres.

Nous n’acceptons plus les dons pour la santé et la sécurité de nos employés, mais aussi pour celle des donateurs, a justifié le porte-parole de la branche albertaine de Goodwill Industries, Doug Roxburgh.

Pour freiner la propagation du coronavirus, d’autres enseignes, comme le Village des Valeurs, L’Armée du Salut, mais aussi les friperies des centres Bissel et du Comité central mennonite n’acceptent plus les dons des particuliers.

Le virus a entraîné un chaos en Alberta. Nous avons été contraints de fermer nos portes, poursuit M. Roxburgh, qui parle d’une décision sans précédent depuis l’ouverture des magasins Goodwill, il y a une soixantaine d’années.

En pause

Comme Goodwill, les principaux acteurs de la vente d’occasion ont fermé leurs succursales le temps de la crise sanitaire.

Nous espérons accueillir à nouveau nos équipes et nos clients très prochainement, a souhaité le président-directeur général du Village des Valeurs, Mark Walsh, dans un communiqué annonçant la fermeture de tous ses magasins en Amérique du Nord.

Dans ces circonstances, Doug Roxburgh déconseille aux Albertains de déposer leurs dons dans les bacs de récupération ou devant les friperies.

Ne faites pas de nos sites des dépotoirs, demande-t-il. Conservez les articles que vous souhaitez donner pour l’instant, car nous allons [devoir] aider les Albertains quand tout cela sera fini.

Doug Roxborough redirige autrement les donateurs vers de plus petits groupes communautaires ou des églises qui seraient susceptibles d’accepter des dons.

Bien que les magasins de Homeward Trust's Find Edmonton soient fermés au public, certains dons y sont encore bienvenus, comme les sofas, les commodes, les petites tables de cuisine ou les chaises, entre autres mobiliers.

Seul le centre de dons situé au 5120, 122e Rue est encore ouvert.

Nous demandons aux gens de déposer leurs affaires sur les tables situées à l’arrière du centre, a déclaré la porte-parole Janine Tremblay. Nos équipes peuvent décharger elles-mêmes les articles encombrants d’un véhicule, si on leur en donne l’accès.

Avec les informations d’Adrienne Lamb

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Engagement communautaire