•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

122 cas de COVID-19 en Mauricie et Centre-du-Québec

Des chapiteaux installés devant l'Hôpital du Centre-de-la-Mauricie, à Shawinigan.

Des cas de transmissions communautaires de la COVID-19 sont recensés à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Mauricie et le Centre-du-Québec ont officiellement passé le cap des 100 cas de coronavirus. En date de dimanche, ce sont 122 cas qui sont recensés dans les deux régions, une hausse de 37 cas depuis samedi.

La Mauricie arrive en tête avec 92 patients porteurs du virus, suivi par le Centre-du-Québec avec 30 cas confirmés.

Dix personnes sont actuellement hospitalisées, dont cinq aux soins intensifs. Trois personnes sont maintenant guéries de la maladie dans la région.

Au total, 2840 cas sont confirmés dans la province.

L'usine d'Olymel à Yamachiche a d'ailleurs fermé ses portes pour deux semaines en raison d'une multiplication des cas de COVID-19. Neuf employés ont reçu jusqu'ici un test positif de la maladie.

Un employé de l'usine d'Olin à Bécancour a aussi reçu un diagnostic positif de la COVID-19. Selon les informations de Radio-Canada, la personne a rapidement été retirée du milieu.

La santé publique aurait conclu que l'usine, qui est considérée comme un service essentiel, puisqu'elle produit notamment de l'eau de javel, pouvait poursuivre ses activités. Des mesures sont en place pour limiter le nombre de personnes sur les lieux en même temps. L'usine d'Olin compte 150 travailleurs.

Le Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Laflèche est un foyer d'éclosion. Dix cas y sont maintenant recensés, dont un médecin.

Le président-directeur général du CIUSSS MCQ, Carol Fillion, souhaitait s’adresser aux proches des résidents de ce CHSLD.

On met tout en oeuvre pour que vos proches soient en sécurité et on prend soin d’eux, souligne M.Fillion.

Le directeur rend aussi hommage au personnel soignant qui, dans cette situation anxiogène, continue de donner des services de très grande qualité.

La direction de la santé publique indique qu’il n’y pas d’autres résidences pour personnes âgées ni CHSLD qui sont des foyers de contagion dans la région.

En raison d’une nouvelle directive ministérielle, la Santé publique n’est plus autorisée à informer le nombre de nouveaux cas par ville, mais rappelle à la population toutes les mesures d'hygiène de base et l'importance de rester à la maison.

Mieux tester à Shawinigan

Le maire de Shawinigan, Michel Angers indique que plusieurs résidents font appel à lui et déplorent ne pas pouvoir se faire tester s'ils n'ont pas été en contact avec un voyageur, même s'ils présentent des symptômes. Il y a pourtant de la transmission communautaire dans la ville.

Ce que je souhaite comme maire de Shawinigan, c'est qu'on puisse éventuellement se faire tester si nous avons des symptômes. Ça inquiète une bonne partie de population. Il y a des foyers d'éclosion à Shawinigan. Je pense que c'est un endroit un peu plus chaud, alors pourquoi ne pas permettre justement à ceux qui le désirent de se faire tester, demande M. Angers.

À cette question, la directrice de la santé publique, Marie-Josée Godi, assure que les critères de dépistage ont été modifiés pour les résidents de Shawinigan, et que ceux qui présentent des symptômes du coronavirus, qu'ils aient été en contact ou non avec un voyageur, doivent être testés. Elle s'assurera que la communication se rende jusqu'aux lignes d'appels pour s'assurer que les nouveaux critères soient respectés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Coronavirus