•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le bilan grimpe à 122 cas, dont 3 en foyers de soins, en Nouvelle-Écosse

Robert Strang de profil.

Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 29 mars 2020.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse a confirmé 12 nouveaux cas de COVID-19 en Nouvelle-Écosse dans la province.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

L’âge des 122 Néo-Écossais atteints va de moins de 10 ans à plus de 70 ans. Trois personnes sont hospitalisées.

Sept personnes se sont rétablies après avoir contracté la COVID-19.

Les responsables de la santé publique ne spécifient pas les régions d’origine des patients par souci de confidentialité, mais indiquent que des cas de contamination ont été signalés dans toutes les régions de la province.

La Nouvelle-Écosse est la plus peuplée des trois provinces maritimes, mais aussi celle qui teste le plus ses résidents. En date de dimanche, 4853 personnes ont subi un test de dépistage de la COVID-19, et 4731 résultats se sont avérés négatifs.

Les analyses d’échantillons sont maintenant effectuées au laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé QEII, à Halifax.

Un troisième cas dans un foyer de soins

Un non-résident de la maison de retraite Magnolia à Enfield a été déclaré positif à la COVID-19, a-ton annoncé dimanche. Les résidents de l’établissement, la famille du malade et le personnel ont été avisés.

En Nouvelle-Écosse, c’est le troisième cas d’infection dans un foyer de soins depuis le début de la pandémie.

Un membre du personnel du foyer de soins R. K. MacDonald, à Antigonish, et un employé de Lewis Hall, une communauté privée de retraités à Dartmouth, ont aussi été déclarés positifs à la COVID-19, annonçait samedi la province.

Aucun résident de ces établissements ou autre membre du personnel ne présentent des symptômes, selon les autorités de santé publique, mais certains d’entre eux ont été isolés par mesure de précaution.

Aplatir la courbe, la responsabilité de tous

Le Dr Strang a mentionné qu’il n’y avait pas encore de cas de transmission communautaire prouvée de la COVID-19 en Nouvelle-Écosse.

Stephen McNeil, le regard sévère.

Le premier ministre Stephen McNeil a menacé les récalcitrants de représailles.

Photo : Radio-Canada

Quelques citoyens de la province ne respectent pas les mesures d’urgence provinciale en cours, a rappelé à nouveau le premier ministre néo-écossais Stephen McNeil.

Celui-ci s'est mis en colère contre ceux qui ignorent l'interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes, et ceux qui visitent des lieux publics fermés.

Nous nous sommes certainement améliorés depuis le week-end dernier, mais nous avons encore un long chemin à faire. Il y a encore quelques imprudents et nous en avons assez d'eux! , a déclaré, visiblement agacé, le premier ministre.

M. McNeil a aussi rappelé aux familles l’importance de suivre les directives d’éloignement physique. Vous allez rendre vos enfants confus et les mettre en danger si vous désobéissez aux ordres du Dr Strang, a-t-il dit.

McNeil et Strang se retournent pour regarder un écran derrière eux, sur lequel on voit des autos stationnées.

Le premier ministre Stephen McNeil (à gauche) a fait observer des photos de gens rassemblés dans les lieux publics.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Le bilan du coronavirus en Atlantique

En date du dimanche 29 mars, les provinces de l’Atlantique recensent 334 cas de COVID-19, soit 42 de plus que samedi. Il y en a 135 à Terre-Neuve-et-Labrador, 122 en Nouvelle-Écosse, 66 au Nouveau-Brunswick et 11 à l'Île-du-Prince-Édouard.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Nouvelle-Écosse

Coronavirus