•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

16 nouveaux cas et une deuxième maison de retraite touchée par la COVID-19 à Ottawa

La façade de la résidence pour aînés Maplewood.

Au moins un occupant de la résidence pour aînés Maplewood, à Ottawa, a été déclaré positif à la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Patrick Louiseize

Parmi les 16 nouveaux cas de COVID-19 recensés à Ottawa, dimanche après-midi, se trouvent un ou des occupants de la maison de retraite Maplewood.

Cette résidence pour aînés, située non loin de la gare de train VIA Rail et de la station Hurdman du train léger, est la deuxième de la ville à être touchée par l'épidémie de COVID-19. La première était la maison de retraite des Promenades à Orléans. Santé publique Ottawa ne précise pas combien de personnes étaient infectées dimanche dans ces institutions.

Tous les résidents ont été informés et sont en auto-isolation. Le personnel de la maison de retraite continue de faire l'objet d'un dépistage et a reçu pour instruction de porter de l’équipement de protection individuelle dans l’établissement, en particulier de porter un masque lors de l'entrée dans le bâtiment, indique la médecin en chef de Santé publique Ottawa, Vera Etches, dans un communiqué.

Le nombre total de cas de COVID-19 à Ottawa est maintenant officiellement 122.

L'extérieur de la résidence pour aînés Almonte Country Haven.

Deux maisons de retraite d'Ottawa et une d'Almonte, à une cinquantaine de kilomètres de la capitale, recensent des cas de COVID-19 entre leurs murs.

Photo : Radio-Canada / Patrick Louiseize

Par ailleurs, trois résidents et un employé d'une maison de retraite d'Almonte, à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest d'Ottawa, ont aussi été déclarés positifs à la COVID-19. Tous les aînés du Almonte Country Haven sont désormais confinés dans leur chambre, où des repas leur seront directement livrés.

Un employé du CHEO et un pompier sont atteints

Un employé de la clinique des soins ambulatoires du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario (CHEO) a contracté la COVID-19, a confirmé l’établissement de santé dimanche.

L'édifice comporte plusieurs étages.

La devanture du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Tremblay

Cette personne, qui travaillait dans la clinique du CHEO qui s’occupe des patients externes, fait partie des cas de COVID-19 confirmés samedi par Santé publique Ottawa.

La personne s’est trouvée [au] CHEO pour la dernière fois le 18 mars et n’y est pas revenue, a indiqué l’hôpital dans un communiqué. Cependant, l’unité des soins ambulatoires a interrompu ses services depuis le 13 mars, a également précisé le CHEO.

L'hôpital a aussi identifié trois personnes qui ont été en contact direct avec l'individu malade et leur a conseillé de s'isoler pendant 14 jours par mesure préventive.

L’employé a passé un test de dépistage à l’aréna Brewer le 25 mars dernier et n’a aucun antécédent de voyage. Cette personne se porte bien et est en confinement chez elle, a aussi noté le CHEO.

Le syndicat des pompiers d'Ottawa confirme également qu'un de ses membres a contracté la maladie et qu'il reçoit présentement des soins. Les pompiers d'Ottawa répondent non seulement aux appels pour combattre des incendies, mais également à des accidents de voiture et à des appels de nature médicale. Ils sont plusieurs à travailler toute la journée dans la même caserne.

Nous sommes préoccupés pour nos collègues et leurs familles, mais nous prenons toutes les mesures de distanciation sociale possibles et nous nous assurons que les stations, l'équipement et les véhicules sont désinfectés et prêts à être utilisés, a souligné le président de l'Association professionnelle des pompiers d'Ottawa, John Sobey, qui dit être fier que ses membres continuent de se présenter au travail de manière exemplaire.

M. Sobey rapporte qu'il y a toujours assez de pompiers en service pour répondre aux besoins de la population, mais que son syndicat travaille avec le Service des incendies d'Ottawa pour développer un plan au cas où plusieurs pompiers tomberaient malades ou devraient s'auto-isoler.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus