•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Diane Dallaire suggère de limiter les déplacements entre les villes de la région

une plaque de signalisation

Un barrage routier de la SQ est installé à Témiscaming.

Photo : Radio-Canada / Lise Millette

Radio-Canada

La mairesse de Rouyn-Noranda demande aux citoyens de limiter les déplacements entre les villes de l’Abitibi-Témiscamingue.

Samedi, la région a enregistré le premier décès lié au coronavirus, un homme de 83 ans.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue révélait aussi que les 24 cas de contamination de la région sont tous de Rouyn-Noranda.

La situation préoccupe Diane Dallaire qui veut que tout le monde applique les mesures de protection.

Encore hier, on voyait des gens se rendre à l’épicerie en famille, en couple, ce n’est pas souhaitable dans les circonstances, fait savoir la mairesse dans une vidéo sur Facebook, à la sortie d’une rencontre avec la direction de la santé publique et le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue.

Et pour tenter de ralentir la propagation de la maladie, le gouvernement Legault a annoncé samedi que les déplacements seront contrôlés dans huit régions du Québec, dont l’Abitibi-Témiscamingue.

Une décision saluée par plusieurs élus, dont la mairesse qui suggère maintenant que les citoyens évitent de se déplacer à l’intérieur de l’Abitibi-Témiscamingue.

La vie première ministre nous apprenait que les déplacements à l’extérieur de la région sont maintenant interdits, à cela j’ajouterais qu’il serait important de limiter autant que possible les déplacements entre les villes de la région, dit la mairesse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique