•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fournisseurs locaux d'Internet remarquent une hausse de la consommation à l’Î.-P.-É.

Une main tappe sur un clavier

Selon Statistique Canada 94 % des Canadiens avaient accès à Internet à la maison. Parmi les personnes n'ayant pas d'accès à Internet à la maison, les raisons les plus souvent invoquées étaient le coût des services Internet (28 %), le coût de l'équipement (19 %) et l'indisponibilité du service Internet (8 %). (Archive).

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Alors que les habitants de l’Île-du-Prince-Édouard travaillent de la maison et y restent en confinement, leur consommation d'Internet augmente. Si bien que les fournisseurs locaux font face à une demande croissante pour leurs réseaux.

J’ai remarqué une augmentation probable de 15 à 25 % du trafic pendant la journée et le soir informe Chris MacFarlane, propriétaire de Red Sands Internet.

Wicked Eh ?, une autre société Internet basée sur l’île, a constaté une hausse d’environ 10 % de l'utilisation quotidienne de ses clients.

Normalement, le réseau Wicked Eh ? connaît des heures de pointe lorsque les personnes quittent le travail ou l’école, a dit Rob Nelson, directeur de la technologie de l’entreprise. Mais comme de plus en plus d'individus restent à la maison, le trafic sur leur réseau s'intensifie toutes les heures de la journée, ajoute-il.

Autobus et piétons au centre-ville Charlottetown en hiver.

Wicked Eh ? propose des points d’accès wifi gratuits dans la région de Charlottetown. C’est là que l’entreprise a déclaré avoir constaté la plus forte croissance de la demande sur le réseau. (Archive).

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Une situation similaire partout au pays

Ce que vivent Wicked Eh ? et Red Sands Internet s’inscrit dans une tendance plus large au Canada, puisque de plus en plus de Canadiens restent chez eux pour combattre la propagation de la COVID-19.

Dans un courriel adressé à CBC News, le fournisseur Bell Aliant a indiqué qu’il constate aussi une augmentation de l’utilisation des réseaux par ses clients. La compagnie signale une hausse de l’utilisation d’Internet à domicile allant jusqu’à 60 % pendant la journée et jusqu’à 20 % en soirée.

L’entreprise Eastlink est également témoin d’une situation similaire. Dans un courriel à CBC, Eastlink indique que l’utilisation de l’Internet à la maison par ses clients a augmenté de 25 %.

Avec les informations de Travis Kingdon de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Technologies et médias