•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les derniers Madelinots prennent le traversier entre Souris et Cap-aux-Meules

Des véhicules immatriculés au Québec embarquent sur le traversier à Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard, le 28 mars 2020.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Radio-Canada

Le dernier traversier permettant aux résidents des îles de la Madeleine de rentrer chez eux est parti de l’Île-du-Prince-Édouard. On comptait une cinquantaine de véhicules prêts à embarquer, samedi matin au quai de Souris.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Mercredi, le gouvernement du Québec a annoncé la suspension du service de traversier pour les Madelinots.

À partir de dimanche, seul le transport de marchandises et de biens essentiels par traversier sera permis entre Souris, à l’Île-du-Prince-Édouard, et Cap-aux-Meules, aux îles de la Madeleine.

Des voitures attendent en ligne dans un stationnement.

L'attente pour le traversier vers les îles de la Madeleine, le 28 mars 2020 à Souris.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, dit que c'est son homologue québécois François Legault qui a pris la décision de suspendre le transport des résidents des îles de la Madeleine depuis le traversier partant de Souris.

La route sera toujours ouverte si les Madelinots ont besoin de se rendre ou de quitter l'archipel pour des raisons médicales, a souligné M. King.

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, affirme que c’était la chose à faire.

C'était le meilleur moment pour arriver à une telle décision, mais il fallait régler le volet cargo, donc s'assurer de l'approvisionnement, un continuum de l’approvisionnement de la communauté des îles, dit-il.

Le bateau CTMA Vacancier quelques secondes après son départ.

Le traversier CTMA Vacancier quitte Souris, à l'Île-du-Prince-Édouard, pour Cap-aux-Meules aux îles de la Madeleine, le 28 mars 2020.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Le maire Lapierre exhorte les Madelinots à utiliser dorénavant la voie des airs pour rentrer au plus vite chez eux.

Plus les jours passent, plus la situation évolue, plus nos frontières entre nos provinces et nos régions se resserrent et se referment, mentionne M. Lapierre. Il est plus que temps de revenir à la maison pour ceux et celles qui souhaiteraient le faire.

Québec assure qu’il est toujours possible de quitter les Îles ou d’y entrer par avion.

D'après le reportage de Julien Lecacheur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Transports