•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Malgré des mesures, des terminaux de loterie vidéo font fi de la distanciation sociale

Des appareils de loterie vidéo

Les terminaux de loterie vidéo génèrent près de 200 millions de dollars de revenus au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Jean-Philippe Hugues

Radio-Canada

Bien que la Société manitobaine des alcools et des loteries ait mis hors service près de la moitié des terminaux de loterie vidéo du Manitoba le 20 mars et que plusieurs établissements aient fermé leur salon de jeu, les machines qui demeurent en fonction ne respectent pas toujours les recommandations de distanciation sociale.

L’arrêt forcé de la moitié des 5000 terminaux de la province dans la foulée de la propagation du coronavirus n’est pas suffisant, selon le directeur général d’un petit hôtel de Winnipeg qui ne souhaite pas être identifié pour ne pas avoir d’ennuis avec la régie des alcools et des jeux.

« Les joueurs ne sont pas assis les uns à côté des autres, mais ils ne sont pas à deux mètres de distance non plus », explique-t-il.

Il ajoute ne pas comprendre la pertinence de garder ces machines fonctionnelles en période de distanciation sociale.

Selon lui, la perte de revenus liée à l’arrêt des machines n’est rien à côté de la santé des travailleurs et des clients.

À lire aussi :

À l’Association des hôteliers du Manitoba, les réactions sont mitigées. Alors que certains tenanciers ont fermé leurs salons de jeux ou leurs bars, d’autres les conservent en se battant pour leur survie.

Le président de l’association, Scott Jocelyn, salue le courage de ceux qui « ont longtemps débattu avant de prendre cette décision [de fermer] ».

Il se dit « content qu’ils aient eu le temps de se poser la question, parce que, souvent, ils ne l’ont pas ». Il ajoute toutefois comprendre et « respecter la décision » de ceux qui gardent leurs terminaux en fonction.

Pas d’ordre de fermeture

Un porte-parole de Jeff Wharton, le ministre des Services de la Couronne du Manitoba, rappelle que le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Brent Roussin, n’a toujours pas ordonné la fermeture de ce genre d’établissements.

« Il y a toutefois des limites quant au nombre de personnes sur les lieux », précise le porte-parole. La limite actuelle est fixée à 50 personnes ou 50 % de la capacité, selon le nombre le plus faible.

Il rappelle en outre que les salons de loterie vidéo « sont des entreprises privées et indépendantes » et que le gouvernement a désactivé un terminal sur deux.

Les terminaux de loterie vidéo du Manitoba sont répartis dans 500 établissements et déversent près de 200 millions de dollars par année dans les coffres de la province.

Avec les informations de Joanne Levasseur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Jeux et loteries