•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Levée de fonds pour soutenir le personnel des petites salles de concert montréalaises

Un micro sur une scène. En arrière-plan, on aperçoit une batterie.

Les salles de spectacles ont été contraintes à la fermeture le 14 mars dernier.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les petites salles de concert montréalaises lancent un appel à l’aide. Une campagne de sociofinancement (Nouvelle fenêtre) a été créée pour soutenir les personnes qui y travaillent et qui ont soudainement perdu leur gagne-pain lorsque la fermeture de ses établissements a été ordonnée pour lutter contre la propagation de la COVID-19.

Le personnel de 12 petites salles de concert (Barfly, Brasserie Beaubien, Casa del Popolo, Diving Bell Social Club, L’Escogriffe, Quai des Brumes, Café Résonance, Bar Le Ritz PDB, La Sala Rossa, La Sotterenea, Turbo Haüs et La Vitrola) est à l’origine de l’initiative. Il y a plus de 150 personnes qui travaillent dans ces établissements et qui ont perdu leur emploi à cause de la fermeture des salles de spectacle.

Personnel qui s'occupe du service, de la programmation ou qui opère les équipements de sonorisation ainsi que DJ : ces personnes qui font vivre les petites salles de concert – qui soutiennent à leur tour la scène musicale émergente – disent se retrouver sans ressources en attendant l’aide financière du gouvernement.

Plusieurs paliers de gouvernement ont promis que l’aide est en route, mais les garde-mangers se vident et il y aura des factures à payer avant qu’elle parvienne à destination, peut-on lire sur la page de la campagne de sociofinancement.

Lancée il y a une semaine, la campagne avait déjà permis d’amasser, samedi, près de 20 000 $, sur un objectif de 130 000 $.

L'association de personnes qui travaillent dans des salles de concert de Montréal lance tout particulièrement un appel aux mélomanes pour réclamer leur aide.

Lorsque vous allez à un spectacle, nous sommes les gens qui vous servent, prennent soin de votre manteau, font sonner la musique de la meilleure manière et nettoient les lieux après votre retour à la maison.

Les fonds recueillis seront répartis également entre tous les membres du personnel concernés, indique l'organisation, et 10 % de la somme amassée seront retenus comme fonds d’urgence pour des situations particulières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Musique

Arts