•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accident des Broncos de Humboldt : un joueur resté paralysé dépose une poursuite

Ryan Straschnitzki souriant avec un casque de hockey.

Ryan Straschnitzki, survivant de l'accident d'autobus des Broncos de Humboldt, cite entre autres le chauffeur d'autocar et les gouvernements de l'Alberta et de la Saskatchewan dans sa poursuite.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

L'ancien joueur de hockey des Broncos de Humboldt Ryan Straschnitzki a déposé une poursuite de 13,5 millions de dollars contre ceux qu’il accuse d'être responsables de la tragédie qui a coûté la vie à 16 personnes en avril 2018. L’accident d’autocar a également laissé Ryan Straschnitzki paralysé.

Le chauffeur de l’autocar Glen Doerksen, qui est mort dans la collision, fait partie des individus poursuivis par l’Albertain.

Ryan Straschnitzki affirme que Glen Doerksen faisait de la vitesse au moment de l’impact et qu’il savait qu’il approchait une intersection où il y avait eu de nombreuses collisions mortelles dans le passé, dit-il dans une déclaration déposée en début de semaine.

Dans sa poursuite, l’ex-hockeyeur demande une compensation pour ses blessures « catastrophiques », pour une perte de salaire ainsi que des dommages punitifs de la part de Glen Doerksen et le conducteur de camion Jaskirat Singh Sidhu.

Ce dernier a déjà été condamné à huit ans d'emprisonnement pour conduite dangereuse ayant causé la mort et conduite dangereuse ayant causé des lésions corporelles.

L'ancien joueur de hockey des Broncos de Humboldt cite également dans sa poursuite les compagnies propriétaires des deux véhicules, Charlie’s Charters et Adesh Deol Trucking, ainsi que les gouvernements de l’Alberta et de la Saskatchewan.

Au mois de novembre, Ryan Straschnitzki a subi une intervention chirurgicale expérimentale à la colonne vertébrale en Thaïlande pour l’aider à récupérer certaines capacités motrices.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Justice