•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il est finalement possible de se rendre au Nouveau-Brunswick pour faire son épicerie

Un homme portant une veste orange et un masque respiratoire s'approche d'une automobile avec des documents.

Des automobilistes en provenance du Québec au poste de contrôle à l'entrée du Nouveau-Brunswick à Campbellton le 25 mars 2020.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Radio-Canada

Malgré le contrôle routier, les résidents de Pointe-à-la-Croix peuvent à nouveau accéder aux services essentiels du Nouveau-Brunswick, dont les épiceries, a confirmé le maire Pascal Bujold.

La Municipalité avait déploré plus tôt cette semaine que seuls les autochtones de Listuguj pouvaient encore faire leurs emplettes à Campbellton, alors que les résidents non autochtones devaient limiter leurs déplacements dans la province voisine aux seuls soins médicaux.

Le Nouveau-Brunswick a installé mercredi des postes de contrôle à ses frontières pour limiter l'accès à son territoire afin d'éviter la propagation de la COVID-19.

Selon le maire de Pointe-à-la-Croix, Pascal Bujold, l'épicerie est maintenant considérée comme un service essentiel. Il invite toutefois les résidents de Pointe-à-la-Croix à respecter les directives des agents des la paix aux points de contrôle, et à privilégier l'achat local.

Si vous pouvez avoir des produits à Pointe-à-la-Croix, allez les chercher s’il vous plaît au Provigo ou à la pharmacie de Pointe-à-la-Croix. Si ce n’est pas possible, vous pouvez aller au Nouveau-Brunswick et l'on vous demande de limiter vos déplacements, implore le maire.

N’y allez pas tous les jours.

Pascal Bujold, maire de Pointe-à-la-Croix

Sur sa page Facebook, la Municipalité de Pointe-à-la-Croix demande aux automobilistes de se limiter à un occupant par voiture lors des déplacements.

Avec les informations de Geneviève Génier Carrier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Coronavirus