•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le report de la saison étudié par les ministres des Pêches

Une cargaison de crabes des neiges au quai de Sept-Îles

Une cargaison de crabes des neiges (Archive).

Photo : Radio-Canada / Jean-Louis Bordeleau

La ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne Bernadette Jordan s’est entretenue avec ses homologues provinciaux pour aborder des initiatives servant à soutenir l’industrie des produits de la mer sur la côte en cette période difficile.

L'importance des dates d'ouverture a été longuement discutée et nous avons convenu que ces décisions doivent être prises en consultation avec les partenaires touchés et selon de solides approches scientifiques, indique le MPO par voie de communiqué.

Aucune décision n'a été prise pour l'instant, mais le report de la saison inquiète les pêcheurs en Atlantique.

Le gouvernement fédéral a indiqué vendredi la nécessité de veiller à ce que des systèmes de soutien logistique soient en place pour faciliter le mouvement et la vente des produits de la mer, tout comme le travail des employés de ce secteur essentiel à notre sécurité alimentaire collective et aux économies de l'Est du Canada .

Nous continuons à travailler ensemble, au niveau de tous les ordres de gouvernement, et en partenariat avec les pêcheurs, les transformateurs de produits de la mer, les aquaculteurs, et l'industrie, pour préserver la sécurité des Canadiens et soutenir les collectivités, peut-on lire dans le communiqué du ministère fédéral.

Les travailleurs étrangers temporaires

Les discussions de vendredi ont permis de confirmer qu’une exception sera offerte aux travailleurs étrangers temporaires. Ces derniers seront autorisés à se rendre au Canada sur conditions établies. Ils devront aussi respecter les mesures obligatoires en matière de santé et de sécurité.

Bien que les pêcheurs de la zone 17 de la pêche au crabe aient déjà pris le large, les crabiers acadiens de la zone 12 demeurent en attente.

Du côté de la Nouvelle-Écosse, le début de la pêche au homard dans les zones 36 et 37 (Baie de Fundy) est repoussé de 30 jours. Elle débutera le 30 avril et non le 31 mars comme prévu.

Toutefois, la pêche demeure ouverte pour les zones 33 et 34 dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Aide financière pour les employés de l’industrie

Des prestations canadiennes d’urgence du gouvernement fédéral pour l’industrie des pêches sont disponibles pour les travailleurs. Les transformateurs des produits de la mer, les capitaines, les pêcheurs et les autres producteurs de fruits de mer y ont droit.

Photo de billets canadiens.

Le bureau de la ministre Bernadette Jordan a assuré en communiqué de presse que la santé et la sécurité des pêcheurs, des travailleurs des usines de transformation, et des aquaculteurs soient au premier plan.

Photo : Getty Images

En plus de ce soutien, un programme de 5 milliards de dollars de Financement agricole Canada a aussi été rendu public un peu plus tôt cette semaine pour les travailleurs de l’industrie.

Pêche sportive suspendue

Sensé débuter le 1er avril, la saison de pêche sportive en Nouvelle-Écosse est suspendue en raison de la pandémie et des mesures mises en place pour limiter la propagation de la COVID-19.

Elle ne devrait reprendre que le 1er mai, au plus tôt.

Les Néo-Écossais adorent pêcher, mais ce retard correspond à la fermeture de parcs, de plages et d'autres activités où les gens se rassemblent", a déclaré par voie de communiqué le ministre des Pêches et de l'Aquaculture, Keith Colwell. Certains Néo-Écossais ont déjà acheté 2020 permis de pêche sportive et je veux qu'ils sachent que ces permis seront valables une fois la saison débutée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Industrie des pêches