•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouverneur de New York demande à Trump d'écouter la science et d'aider son État

Andrew Cuomo lors d'un point de presse.

Andrew Cuomo reproche au président Trump de se fier à ses opinions personnelles plutôt qu'aux faits scientifiques.

Photo : Reuters / Jeenah Moon

Radio-Canada

Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, continue désespérément de chercher des moyens de fournir des services de santé adéquats à près de 45 000 Américains atteints de la COVID-19. Une tâche rendue plus difficile par le manque de ressources que l’administration Trump lui accorde, dénonce le gouverneur.

En fonction du plan de relance ratifié par le président vendredi, l’État de New York pourrait recevoir jusqu’à 5 milliards de dollars américains en aide financière, soit quatre fois plus que les États les moins touchés. Certains de ces États ont toutefois cent ou mille fois moins de cas confirmés. Le gouverneur Cuomo estime que son État, où vivent près de la moitié des Américains atteints de la COVID-19, aura au bas mot besoin d’une aide de 10 à 15 milliards.

Un policier masqué porte des gants de latex.

Environ un policier new-yorkais sur cent a contracté la COVID-19. Une statistique qui a fait bondir l'absentéisme à 11,4 % parmi les employés en uniforme du service de police de la Ville vendredi.

Photo : Reuters / Stefan Jeremiah

Il ne décolère pas, non plus, depuis que le président Donald Trump a balayé du revers de la main jeudi sa requête pour que soient livrés 30 000 à 40 000 respirateurs artificiels aux hôpitaux de New York. Une requête absurde, selon le président, parce que parfois, même les grands hôpitaux n’ont que deux respirateurs.

La pandémie de COVID-19 crée toutefois un besoin immensément accru et Andrew Cuomo fait valoir que, contrairement à l’avis du président, sa requête repose sur la science. Je n’ai pas de boule de cristal. Tout le monde a droit à son opinion, mais je ne me fie pas à des opinions. Je me base sur les faits, sur les données, sur les chiffres et sur les projections.

Tout comme le gouverneur, le maire de New York, Bill de Blasio, accuse le président de ne pas se soucier des faits concernant le développement astronomique de cette crise quand il dit que l’État new-yorkais n’a pas besoin d’autant de respirateurs.

Des lits pour les malades

Pendant que les politiciens peinent à s’entendre, les besoins explosent. En deux jours, le nombre de résidents de l’État de New York qui sont officiellement atteints de la COVID-19 a augmenté de 50 %. Plus de 6000 personnes ont dû être hospitalisées, dont près de 1600 qui ont été placées en soins intensifs.

Les projections scientifiques sur lesquelles se basent le gouverneur Cuomo et le maire de Blasio montrent que le nombre de cas augmentera plus rapidement que jamais au cours des deux à trois prochaines semaines. Le maire de Blasio a identifié la date du 5 avril comme un moment décisif. Nous devons nous assurer que nous pouvons arriver à ce jour en étant prêts à affronter la semaine suivante, et la semaine d’après également. En ce moment, nous ne le sommes pas, a-t-il expliqué.

Une chambre aux murs faits de cloisons dans un hôpital de fortune.

Au moment où la pandémie s’est déclarée, il y avait 53 000 lits d’hôpital dans l’État de New York. L'État veut presque tripler ce nombre au cours des semaines et des mois à venir.

Photo : Reuters / Jeenah Moon

Les deux hommes veulent rapidement créer quatre nouveaux hôpitaux temporaires avec une capacité de 4000 lits, mais ils estiment que New York aura besoin de 140 000 lits pour accueillir tous ses malades d’ici la fin de la crise. Faute d’espace, les quatre nouveaux hôpitaux seraient installés dans un hippodrome, un campus, un centre d’exposition et un terminal pour bateaux de croisière. L’administration Trump doit toutefois approuver ces projets.

Andrew Cuomo et Bill de Blasio se sont aussi entendus pour que toutes les constructions non essentielles soient suspendues afin que les ressources soient redirigées vers les infrastructures routières et les hôpitaux.

À l’échelle nationale, plus de 100 000 Américains ont désormais eu la confirmation qu’ils sont atteints de la COVID-19 et près de 1600 en sont morts. 16 131 nouveaux cas et 288 décès ont été confirmés vendredi seulement, alors que 603 malades s’étaient rétablis depuis la veille. Avec ses 44 876 cas confirmés, New York reste de loin l'État le plus touché. L'État voisin du New Jersey en signale 8825 et la Californie en compte 4657. Les autres États et territoires signalent entre 19 et 3634 cas.

Malgré les doutes exprimés quelques heures plus tôt à propos du nombre de respirateurs artificiels requis dans l’État de New York, le président Trump a signé une loi obligeant General Motors à en fabriquer. On avait un accord pour 40 000 respirateurs. Soudainement, ils en faisaient seulement 6000. En plus, ils auraient augmenté leurs prix. Je n'ai pas aimé ça, alors j'ai décidé d'utiliser la loi, a-t-il expliqué avant d’ajouter que peut-être qu’on n’en aura pas besoin.

Avec les informations de Associaed press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International