•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après une rafale de critiques, Québec interdit la location de chalets

Chalet en bois perché au sommet d'une colline enneigée entourée de conifères dans Charlevoix

Un des chalets de Chalets Spa Canada dans Charlevoix

Photo : Courtoisie / Christophe Dandurand

Pascal Poinlane

Québec ravise sa position et interdit désormais toute location dans des chalets, des gîtes et des campings touristiques, sauf ceux destinés à accueillir les snowbirds.

Le gouvernement maintient les hôtels ouverts, même si la fréquentation de ceux-ci s'est réduite comme peau de chagrin depuis le début de la crise.

L'interdiction ordonnée par l'État soulage dans plusieurs endroits du Québec.

Reconnue pour l’accueil de ses habitants, la région de Charlevoix s’inquiétait des touristes qui louent des chalets pour s’isoler des grands centres. Une pratique qui n'est plus permise par le gouvernement depuis samedi, minuit.

Dans un communiqué, la Corporation de l'industrie touristique du Québec indique toute réservation effectuée auprès d’un hébergement touristique après le 27 mars 2020 à minuit doit être annulée.

Le gouvernement du Québec vous demande de prendre les actions nécessaires dès maintenant.

Corporation de l'industrie touristique du Québec

« Stop! On arrête! »

Certains n'ont pas attendu les directives du gouvernement pour fermer boutique.

Il y a une semaine, Christophe Dandurand a décidé de fermer ses 18 chalets. Malgré une demande généralement faible au printemps, l’homme d’affaires de La Malbaie recevait des appels de touristes ontariens et québécois qui cherchaient à quitter des villes comme Toronto, Ottawa, Montréal et Québec.

On avait un afflux de demandes. Les séjours s’allongeaient. On s’est dit : "Stop! On arrête!" , raconte Christophe Dandurand. Avant le nouvel ordre de fermeture, le gestionnaire fustigeait les propriétaires qui louent encore leurs chalets.

C’est pire que de l'irresponsabilité, c’est de la connerie! Ce sont des criminels et des empoisonneurs.

Christophe Dandurand, co-gestionnaire, Chalets Spa Canada

L’homme d’affaires déplorait que le gouvernement n’interdise pas immédiatement la location de chalets. D’après lui, les touristes devaient forcément fréquenter les lieux publics pour s’alimenter ou se distraire. Les risques de contagion interrégional lui semblaient accrus.

Inquiétude dans la population

Le maire de La Malbaie admet qu’il a reçu une vingtaine de plaintes et de signalements de ses concitoyens. Son message est sans équivoque : Les gens qui ont des chalets à louer, je pense qu’ils doivent s’abstenir de les louer, dit Michel Couturier.

De son côté, l’organisme Tourisme Charlevoix reconnaît qu’il y a beaucoup d’inquiétude au sein de la population. En ce moment, ça repose beaucoup sur la bonne foi des propriétaires et des locataires de suivre les directives du gouvernement. Mais ça manque d’encadrement, explique le directeur de Tourisme Charlevoix, Mitchell Dion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !