•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba installe des postes de contrôle aux frontières de la province

Un panneau signalant l'entrée au Manitoba sur la Transcanadienne, à la frontière avec l'Ontario.

Un panneau signalant l'entrée au Manitoba sur la route Transcanadienne, à la frontière avec l'Ontario. Un poste de contrôle sera installé à cet endroit.

Photo : Radio-Canada / Thibault Jourdan

Le gouvernement du Manitoba annonce qu’il va installer cinq postes de contrôle aux frontières du Manitoba pour informer les voyageurs sur les mesures prises par la province pour enrayer la propagation de la COVID-19.

La province indique que les voyageurs seront informés du besoin de se placer en quarantaine durant 14 jours après s’être rendu à l’étranger ou ailleurs au Canada.

Cette approche assure que les voyageurs sauront qu’ils doivent s’isoler, ce que l’état d’urgence de la province veut dire pour eux et d’autres informations de santé publique, indique le ministre de la Justice, Cliff Cullen.

Les cinq postes de contrôle seront situés aux endroits suivants :

  • À la frontière avec l’Ontario sur la Transcanadienne, près de Falcon Lake.;
  • À la frontière avec la Saskatchewan, à l’ouest de Virden;
  • Sur l’autoroute 16, à l’ouest de Russell;
  • Sur l’autoroute 5W, à l’ouest de Roblin;
  • Sur l’autoroute 2, à l’ouest de Sinclair.

Les postes de contrôle ont été mis en place à 14 h vendredi et fonctionneront 24 heures sur 24, jusqu’à nouvel ordre.

Selon le ministre de l’Infrastructure, Ron Schuler, les points de contrôle ressembleront à une zone de construction avec des affiches, un ralentissement de la limite de vitesse et un signaleur équipé d'équipement de protection personnelle, dont un masque.

Lorsqu’un véhicule s’arrêtera, un autre employé de la province muni de dépliants contenant l’information donnera un document au conducteur et s'entretiendra brièvement avec les occupants. Il y aura toujours trois employés de la province en poste à chaque poste de contrôle.

Le ministre de l’Infrastructure précise que le feuillet d’information est uniquement en anglais pour l'instant. Il est en cours de traduction. Il fallait bouger très vite, précise-t-il.

Le ministre souligne que personne ne se verra refuser l’entrée à la province et qu’on ne recueillera aucune collection d’informations personnelles.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Coronavirus