•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, le coronavirus ne se propage pas davantage sur les pompes à essence qu'ailleurs

Mais oui, le virus peut se propager sur cette surface.

Capture d'écran d'un texto qui dit : « Je viens de parler avec un ami qui a été convoqué à une réunion d’urgence à son hôpital. Il a dit que le virus se propage rapidement à partir des pompes à essence. Il a dit de porter des gants ou d’avoir une serviette en papier pour toucher la pompe et de jeter la serviette ou les gants avant de rentrer dans la voiture. Dites-le à tous ceux que vous connaissez. » Le mot « FAUX » y est superposé.

Bien que les virus puissent se propager sur des pompes à essence, il ne s’agit pas nécessairement d’une surface plus contagieuse que d’autres.

Photo : Capture d'écran

Plusieurs internautes nous ont envoyé le message suivant, qui semble circuler abondamment par courriel, par messagerie et sur les réseaux sociaux.

Je viens de parler avec un ami qui a été convoqué à une réunion d’urgence à son hôpital. Il a dit que le virus se propage rapidement des pompes à essence. Il a dit de porter des gants ou d’avoir une serviette en papier toucher la pompe et jeter la serviette ou les gants avant de rentrer dans la voiture. Dites-le à tous ceux que vous connaissez. [sic]

Capture d'écran d'un texto où il est écrit : « Je viens de parler avec un ami qui a été convoqué à une réunion d’urgence à son hôpital. Il a dit que le virus se propage rapidement des pompes à essence. Il a dit de porter des gants ou d’avoir une serviette en papier toucher la pompe et jeter la serviette ou les gants avant de rentrer dans la voiture. Dites-le à tous ceux que vous connaissez. »Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le message en question.

Photo :  Facebook (capture d'écran)

Bien que les virus puissent effectivement se propager sur des pompes à essence, il ne s’agit pas d’une surface plus contagieuse que d’autres.

Dès que vous touchez à quelque chose qui est constamment en contact avec d’autres mains, vous pouvez avoir un contact continu avec des bactéries, ce n’est pas impossible. Mais c’est autant le cas pour des pompes à essence que pour les guichets automatiques, par exemple, explique Benoit Barbeau, professeur au Département des sciences biologiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

Une récente étude parue dans le New England Journal of Medicine indique que le virus pouvait survivre pendant quelques heures, voire quelques jours, selon la surface avec laquelle il était en contact. Il serait détectable jusqu’à quatre heures sur le cuivre, jusqu’à 24 heures sur le carton, et de deux à trois jours sur le plastique et l’acier inoxydable.

Mais il faut prendre en considération le fait que c’était des conditions avec des valeurs de température et d’humidité contrôlées, donc on ne connaît pas complètement l’état de stabilité du virus, nuance Benoit Barbeau. Le moyen de transmission le plus efficace reste l’inhalation de gouttelettes lors d’un contact avec une personne infectée.

Prendre des précautions

Le message qui circule conseille de toucher une pompe à essence avec une serviette et des gants qu’on jette immédiatement avant de retourner dans la voiture. Il s’agit là d’une bonne idée, selon Benoit Barbeau.

On peut prendre des précautions additionnelles pour être plus à l'aise en public, surtout si l'on se sent anxieux. Par contre, il faut s’assurer de jeter les gants ou la serviette dès qu’on s’en est servi. Sinon, ça revient au même qu’utiliser votre main directement, soutient-il.

Pour ce spécialiste en virologie, la mesure de prévention la plus efficace reste de se laver les mains de manière efficace dès qu’on rentre d’une sortie.

Un message d’outre-mer

Le site Snopes a d’ailleurs répertorié (Nouvelle fenêtre) plusieurs versions de ce message, qui circule depuis le début de mars dans plusieurs pays.

Celui qui nous a été envoyé semble être une traduction directe d’un message en anglais.

Capture d'écran d'une version anglophone du message avertissant que le nouveau coronavirus se propage rapidement sur les pompes à essence.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un message identique circule en anglais depuis le début de mars.

Photo : Snopes

Certaines variantes de l’avertissement font spécifiquement mention de l’hôpital de Galway, en Irlande.

Capture d'écran d'une version anglophone du message avertissant que le nouveau coronavirus se propage rapidement sur les pompes à essence. Ce message fait référence à l’hôpital Galway, en Irlande.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une version du message mentionne l’hôpital Galway, en Irlande, qui a démenti les propos rapportés.

Photo : Snopes

Or, l’hôpital en question a déclaré au site TheJournal.ie (Nouvelle fenêtre) qu’il n’avait « jamais émis un tel conseil ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Société