•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Non, ce message du Service d'aide médicale urgente sur le coronavirus n’est pas véridique

Ce message est non seulement faux, mais il fait également référence à une institution qui n’existe pas ici.

Une feuille avec une publication Facebook, collée sur une vitre, avec le mot FAUX sur l'image.

Un faux message prétendant provenir d'un médecin du SAMU42 circule sur les réseaux sociaux

Photo :  Capture d’écran

Un message devenu viral sur les réseaux sociaux au Québec prétend donner une liste de recommandations officielles pour éviter de contracter la COVID-19. Dans la version la plus populaire relayée sur Internet, on affirme qu’il provient du « médecin régulateur du SAMU42 », tandis que dans une autre version, on dit que la source est une « infirmière au CHU de Montpellier », un hôpital en France.

Le SAMU, dont il est question dans ce message, est en fait le Service médical d’aide urgente, un service qui existe à travers la France, qui comprend des médecins, des infirmiers et des ambulanciers.

Le SAMU42 fait référence plus précisément au service rattaché au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Saint-Étienne (Nouvelle fenêtre), une ville près de Lyon. Dans une publication Facebook, l’hôpital a affirmé que la Fake news qui circule actuellement sur le SAMU42 est fausse et infondée.

Pas de pic prévu ce week-end

Dans ce message, on affirme d’abord qu’il y aura un pic épidémique ce week-end et la semaine prochaine et qu’il ne faut pas sortir de chez soi.

Au Canada, bien que le nombre de cas augmente quotidiennement, il n’a pas été question d’un « pic » dans les jours à venir. Les autorités en santé publique recommandent toutefois de garder ses déplacements au strict nécessaire.

Pas nécessaire d’utiliser de l’eau de javel

La publication affirme aussi que, pour se protéger du virus, il faudrait  laisser [les courses] 1 h 30 dans votre voiture, même s’il y a du frais et laisser tous les sacs, cartons et emballages dehors. On ajoute qu’il faudrait ensuite tout nettoyer à l’eau de javel diluée.

Ces précautions ne sont pas nécessaires. Pour décontaminer son épicerie, le chimiste Normand Voyer recommande simplement de laver les fruits, les légumes et les emballages avec de l’eau savonneuse. Pour les cartons, il conseille de les laisser une journée sur le comptoir avant de les ranger. Santé Canada, de son côté, suggère de conserver les mêmes méthodes de nettoyage (Nouvelle fenêtre) que d’habitude.

Le message se conclut en disant qu’il faudrait laisser ses chaussures à l’extérieur, un autre conseil non fondé. Malgré les publications virales qui suggèrent le contraire, rien n’indique qu’elles soient un vecteur de transmission du coronavirus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Fausses nouvelles

Société