•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ateliers de théâtre virtuels de Gabrielle Dufresne

Un écran d'ordinateur montre une comédienne en téléconférence qui sourit à la caméra.

Malgré l'isolement et la distanciation sociale, la comédienne Gabrielle Dufresne réussit à enseigner le théâtre aux jeunes grâce à des ateliers donnés en ligne.

Photo : Radio-Canada / Rose Nantel

Lorsque l’isolement à la maison a débuté et que les écoles ont annoncé leur fermeture en réaction à la crise de la COVID-19, Gabrielle s’est demandé comment elle pouvait poursuivre son travail et atteindre les jeunes grâce au théâtre.

Comédienne et coordonnatrice du programme scolaire de la Troupe du Jour, à Saskatoon, la femme de 28 ans avoue avoir vu beaucoup de concerts et de pièces de théâtre diffusés en ligne. Une solution aux productions artistiques annulées en raison de la crise du coronavirus. 

Elle s’est donc demandé si elle connaissait des activités qui pouvaient se donner en ligne. C’est ainsi que l’initiative d’ateliers virtuels a vu le jour. 

Des ateliers pour les jeunes

C’est le 20 mars que le premier atelier virtuel de Gabrielle Dufresne a été mis en ligne. Une vidéo d’exercices de jeu visant les 4 à 9 ans. La comédienne espère pouvoir produire deux autres vidéos un peu plus longues, destinées aux préadolescents et aux adolescents. 

Un écran d'ordinateur qui montre Gabrielle Dufresne qui propose un réchauffement, ainsi que des exercices de marche et de mime.

Le premier atelier de théâtre virtuel de Gabrielle Dufresne propose un réchauffement, ainsi que des exercices de marche et de mime pour les 4 à 9 ans.

Photo : Radio-Canada / Rose Nantel

Inspirer les gens, virtuellement!

Gabrielle a été surprise du nombre de commentaires positifs qu’elle a reçus, après l’annonce d’ateliers de théâtre donnés en ligne. Force est de constater que professeurs et parents sont tout autant touchés par cette initiative que les jeunes qui sont le public cible. 

J’espère que ça les inspire, j’espère que ça leur donne l’espoir de quand même pouvoir créer, de quand même pouvoir s’amuser, de quand même pouvoir faire du théâtre (...) Et puis, pour les parents aussi ou les gardiens, ceux qui voient les ateliers aussi, j’espère que ça va les inspirer de jouer avec leurs enfants, avec leur famille et de vouloir participer à la création.

En ces temps difficiles, Gabrielle souhaite à tous du courage pour demeurer solidaires, mais, surtout, elle ajoute : L’art occupe une place importante dans l’humanité pour guérir, pour aider, pour créer des liens entre nous. Elle invite ainsi les gens à continuer non seulement à créer, mais aussi à créer pour eux et pour les autres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Théâtre