•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestation au Nouveau-Brunswick pour avoir toussé au visage

Camion de la police dans un stationnement.

Selon la Force policière de Kennebecasis, l'incident s'est produit en fin de matinée à une propriété du chemin Hampton à Rothesay, au nord-est de Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne

Un homme du Nouveau-Brunswick qui aurait toussé au visage d'une autre personne fait face à au moins une accusation criminelle.

Selon la Force policière de Kennebecasis, l'incident s'est produit le 26 mars en fin de matinée sur une propriété du chemin Hampton à Rothesay, au nord-est de Saint-Jean.

Les plaignants ont déclaré que deux personnes ont négligé de se placer en isolement après leur retour d'un voyage à l'étranger. L'arrestation d'un homme a eu lieu plus tard pour menace et pour avoir délibérément toussé au visage d'une autre personne alors qu'il se sentait malade.

La police rappelle qu'en vertu de la loi provinciale sur les mesures d'urgence en vigueur depuis le 19 mars, toute personne revenant au Nouveau-Brunswick en provenance d'un autre pays a l'obligation de s'isoler des autres pendant 14 jours.

La décision d'appliquer la loi a été prise après que le premier ministre Blaine Higgs eut expliqué que trop peu de citoyens suivaient la recommandation d'éviter les rassemblements.

La Force policière de Kennebecasis invite les citoyens qui croient que des personnes ne respectent pas les mesures en place à ne pas régler la question eux-mêmes. Ils doivent plutôt composer le numéro sans frais de la ligne téléphonique de dénonciation mise en place par le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Le numéro à composer est le 1 844 462-8387, avant 16 h 30; après cette heure, un courriel peut être transmis à l'adresse helpaide@gnb.ca.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !