•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rimouski met à pied 150 employés et déneigera plus d'endroits où aller marcher

Une piste cyclable et un trottoir piéton en bordure du fleuve Saint-Laurent.

La Ville de Rimouski déneigera d'autres endroits afin de disperser les marcheurs pendant la pandémie de COVID-19. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Laurie Dufresne

Radio-Canada

La Ville de Rimouski met à pied 150 employés en raison de la pandémie de COVID-19.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, souligne qu'il s'agit pour la plupart d'employés temporaires affectés auxinstallations sportives, culturelles et communautaires, qui sont fermées jusqu'à nouvel ordre afin de diminuer les risques de contagion.

M. Parent souligne que les quelque 460 employés qui maintiennent leur emploi sont affectés aux services essentiels ou aux dossiers prioritaires.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, et le directeur général adjoint, Guy Dionne, ont fait le point sur les activités de la Ville lors d'un point de presse diffusé sur le web.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, et le directeur général adjoint, Guy Dionne, ont fait le point sur les activités de la Ville lors d'un point de presse diffusé sur le web.

Photo : Facebook/Marc Parent-Maire de Rimouski

Il précise cependant qu'une dizaine d'entre eux seront réaffectés dans le but de venir en aide aux organismes qui manquent de bénévoles.

Le conseil municipal a décidé d'affecter des employés permanents au soutien des organismes communautaires de la Ville de Rimouski. [...] Ces employés viendront porter main-forte entre autres à l'Association du cancer de l'Est du Québec.

Marc Parent, maire de Rimouski

Le maire a ajouté qu'un soutien sera également offert à la Popote roulante, qui fournit de l'aide domestique aux personnes âgées ou ayant un handicap, ainsi qu'au Centre d'action bénévole Rimouski-Neigette.

D'autres organismes pourraient s'ajouter par la suite, a précisé le maire lors de son point de presse, vendredi matin.

Réduire l'achalandage sur la Promenade de la mer

Par ailleurs, le maire Parent a ajouté que des employés de la Ville ont entrepris vendredi matin le déneigement de certains espaces verts afin de permettre aux citoyens d'aller marcher tout en respectant les normes de distanciation physique.

Après avoir reçu plusieurs commentaires, notamment concernant le fort achalandage sur la Promenade de la mer, la Ville souhaite ainsi répartir les marcheurs à plusieurs endroits de façon à diminuer les contacts.

Liste des endroits qui seront déneigés pour accueillir les marcheurs :

  • Sentier du Littoral (entre la Promenade de la mer et le secteur du Rocher-Blanc)
  • Parc Beauséjour (boucle de 2 kilomètres à sens unique pour éviter les rencontres face à face)
  • Sentier reliant les rues du Bosquet et Henri-Bourassa
  • Sentier reliant la rue Bonne-Entente à la rue Léonidas Sud

Le maire Parent a cependant souligné que la distanciation physique est l'affaire de tous et que les personnes de 70 ans et plus ont droit, elles aussi, d'aller prendre l'air.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !