•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le port de Thunder Bay largue les amarres

Le port de Thunder Bay à vol d'oiseau.

Le port de Thunder Bay est le port le plus à l'ouest du réseau Grand-Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent. Ce dernier constitue la plus grande voie navigable au monde.

Photo : Radio-Canada / Twitter/Port De Thunder Bay

Radio-Canada

Pour la première fois dans l’histoire du port de Thunder Bay, ce sont une remorqueuse et un chaland du nom de Sharon M1 et de Huron Spirit qui ont ouvert la saison de navigation.

La flotte a accosté jeudi à 21 h 30 et a ainsi remporté le traditionnel Top Hat honour, une reconnaissance décernée au premier équipage de l'année à atteindre le port de Thunder Bay.

Les navires opérés par la compagnie ontarienne McKeil Marine ont déchargé environ 5000 tonnes métriques de saumure de chlorure de calcium, un produit servant d’abat-poussière routière dans la région.

En raison de la COVID-19, le capitaine Ray Davis et le chef mécanicien, Vladimir Lats ont remporté les honneurs sans cérémonie.

Il s’agit du premier accostage de l’année depuis que les écluses de Sault-Sainte-Marie, qui permettent aux bateaux de naviguer du lac Supérieur vers les autres Grands Lacs, ont été ouvertes mercredi aux aurores.

Le navire est amarré la nuit.

Le H. Lee White est le premier navire de la saison à avoir traversé les écluses de Sault-Sainte-Marie.

Photo : Facebook/Corps Des Ingénieurs De L'armée Des États-Unis

Par le passé, le Top Hat honour a souvent été remporté par des vraquiers, des navires tirant leur nom de leur faculté à transporter de la marchandise en vrac, apportant le premier chargement de grain de l'année au port de Thunder Bay.

Le vraquier Algoma Sault d’ailleurs a accosté quelques heures après l’arrivée de la flotte de McKeil Marine. Un navire similaire ayant hiverné au port de Thunder Bay a également quitté avec un chargement de gain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Transports