•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 fait une première victime au Manitoba

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, le Dr Brent Roussin, et l'infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa en conférence de presse.

Les autorités sanitaires du Manitoba ont annoncé que la COVID-19 avait fait une première victime dans la province.

Photo : Radio-Canada

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, a annoncé la mort d’un premier patient atteint de la COVID-19. Il s’agissait d’une femme dans la soixantaine qui avait été placée en soins intensifs. Il n’a pas donné plus de détails sur cette personne.

Le Dr Brent Roussin et l'infirmière en chef de Soins communs Manitoba, Lanette Siragusa, annoncent aussi trois nouveaux cas présumés. Une enquête est en cours pour déterminer si ces contaminations sont liées à un voyage ou pas.

Le total de cas présumés ou confirmés est maintenant de 39 dans la province.

Pour le moment, la province précise qu’aucun autre cas n’a nécessité d'hospitalisation en soins intensifs et que la majorité des personnes qui ont été déclarées positives sont en cours de guérison à leur domicile.

Par ailleurs, le nombre de tests effectués continue sa progression, avec plus de 6200 à l’heure actuelle, dont 606 réalisés jeudi.

Le médecin hygiéniste en chef de la province a transmis un message aux Manitobains. Il dit comprendre leur inquiétude, mais que la peur ne doit pas l’emporter et qu’il est encore temps d’agir pour ralentir la courbe de progression du nouveau coronavirus en respectant scrupuleusement les consignes.

Les rassemblements intérieurs et extérieurs sont désormais limités à 10 personnes.

Cela concerne les endroits publics, les réunions familiales, mais pas les établissements de santé ou encore les milieux de travail. Le Dr Roussin rappelle toutefois que les mesures de distanciation sociale et d’hygiène sont à respecter dans ces endroits. Il appelle notamment les entreprises à favoriser le télétravail lorsque cela est possible.

D’autres options plus strictes sont étudiées par les experts de la province et pourraient être mises en place en fonction de l’évolution de la situation.

Deux nouveaux centres de dépistage de la COVID-19 au volant ont ouvert leurs portes vendredi, l'un à Eriksdale, dans le centre de la province, l'autre à Portage la Prairie. Un centre de test communautaire ouvrira également à Pine Falls, au nord-est de Winnipeg, lundi.

Vendredi matin, le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, a aussi annoncé un investissement de 4,5 millions de dollars pour aider les Manitobains à gérer leur anxiété pendant cette période de crise et maintenir une bonne santé mentale.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !