•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 force la Banque du Canada à bouger une fois de plus

Stephen Poloz et Carolyn Wilkins descendent des marches devant l'immeuble de la Banque du Canada.

Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, et la première sous-gouverneure, Carolyn Wilkins (archives).

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

La Banque du Canada abaisse son taux directeur d'un demi-point pour le porter à 0,25 % afin de soutenir le système financier canadien et l’économie pendant la pandémie de COVID-19.

Cette décision est inhabituelle : depuis le début du mois de mars, c’est la troisième fois que la Banque du Canada baisse son taux directeur. Au début de mars, le taux était de 1,75 %; il est maintenant à 0,25 %, un taux pratiquement au plancher.

La Banque du Canada soutient qu’elle doit aider les entreprises et les ménages à faire face aux impacts significatifs de la pandémie de COVID-19 sur l’économie canadienne.

La chute des prix du pétrole fait aussi très mal à l’économie canadienne : le prix pour les sables bitumineux se situe présentement à 7 $ ou 8 $ le baril.

TAUX DIRECTEUR

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Finances personnelles

Économie