•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Une femme portant une cagoule chante dans un microphone.

Le groupe Pussy Riot était l'une des têtes d'affiche du festival Santa Teresa 2020.

Photo : Miguel Shincariol

Radio-Canada

L’organisation a annoncé jeudi qu’elle annulait son événement qui devait avoir lieu les 15, 16 et 17 mai à Sainte-Thérèse.

Les mesures liées au confinement et aux interdictions de rassemblements, ainsi que les interdictions d’entrée au pays pour les non-résidents et les voyageurs internationaux annoncées plus tôt aujourd’hui nous empêchent de tenir l’événement comme il était prévu, explique l’équipe du festival de musique dans un communiqué.

La programmation de l’événement avait été dévoilée il y a quelques semaines. Les têtes d’affiche annoncées étaient les militantes et musiciennes punk russes de Pussy Riot, le rappeur belge Roméo Elvis et le chanteur canadien Daniel Caesar. Bleu Jeans Bleu, Alexandra Stréliski, Elisapie et Les Louanges, entre autres, faisaient également partie des artistes qui devaient monter sur scène.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !