•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des délais dérangeants pour des résultats de test de dépistage de la COVID-19

Une petite boîte avec des éléments médicaux à l'intérieur. On peut lire le mot : ''covid-19''

Un exemple d'un test de dépistage du coronavirus au Québec.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Des résidents de l’Outaouais sont insatisfaits des délais d'attente — parfois plus d'une semaine — pour obtenir le résultat de leur test de dépistage de la COVID-19. En pleine pandémie, ils jugent inefficaces les moyens mis en place pour communiquer avec le public.

La Gatinoise Lucie Raby Verner attend depuis une semaine le résultat de son test, réalisé le 17 mars dernier au centre de dépistage situé à Hull.

Mme Raby Verner est revenue de voyage le premier mars, puis a développé des symptômes grippaux. Elle a immédiatement contacté son médecin de famille.

On m'a dit qu’on ne pouvait pas me recevoir, de peur de peut-être donner le coronavirus à quelqu’un et on m'a recommandé d’aller passer le test, explique-t-elle en entrevue.

Une fois cela fait, on lui a dit que cela prendrait entre trois et cinq jours avant d’obtenir le résultat. Une semaine est passée et Mme Raby Verner n’a eu ni résultat ni réponse.

J’ai beau leur dire mon inquiétude [...] je n’ai aucun résultat.

Lucie Raby Verner

Si elle est inquiète, c’est parce qu’elle est entrée en contact avec ses deux fils et sa petite-fille de huit mois. Elle a peur de les avoir contaminés.

Les préposés de la ligne téléphonique dédiée au coronavirus n’ont pas pu lui fournir plus de détails sur l'état de son dossier. Je me dis : ''Cette ligne-là, elle est bonne pourquoi?'', indique Mme Raby Verner.

Loin d'être un cas isolé

Selon les chiffres du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO), 667 personnes étaient en attente de résultats mercredi, alors que 1667 tests de dépistage avaient été effectués.

Lors de son point de presse, le premier ministre François Legault a indiqué qu’à l’échelle provinciale, près de 3000 personnes attendaient toujours un retour de la santé publique. Près du quart des gens qui attendent résident donc en Outaouais.

Le CISSSO a indiqué, par courriel, que la priorité dans la communication des résultats est accordée aux personnes dont le résultat est positif.

Le CISSS de l'Outaouais fait des suivis pour chacune des personnes pour lesquelles nous sommes informés d'un retard de plus de 7 jours, peut-on également lire.

De son côté, le directeur national de la santé publique du Québec, Horacio Arruda, s’est voulu rassurant concernant les retards.

L’objectif principal, c’est de tester et c’est sûr qu'on veut essayer d’avoir le résultat le plus rapidement possible, a-t-il souligné. On me dit qu’on visait entre 24 et 48 heures.

Avec les informations de Laurie Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé publique