•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un employé de VIA Rail infecté par la COVID-19

Un employé regarde passer un train de VIA Rail.

Un train de VIA Rail

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

L'employé, qui travaillait sur le corridor reliant Québec et Windsor, n'avait pas encore de symptômes les 14 et 15 mars, jours de son dernier quart de travail.

Dans un communiqué publié jeudi soir, la compagnie de transport de passagers précise que l'employé, dont la fonction n'a pas été précisée, était à bord des trains 61, 44, 643 et 68 lors de ces journées.

La personne, désormais en isolement, a commencé à présenter des symptômes le 18 mars et a effectué un test trois jours plus tard. VIA Rail dit avoir reçu la confirmation que ce dernier était positif le 23 mars.

Cet employé ne s’est présenté au travail à aucun moment pendant la présence de ses symptômes.

VIA Rail, dans un communiqué

Toutes les équipes qui auraient pu être exposées ont été mises au courant de la situation, ajoute l'entreprise, qui assure avoir avisé ses employés dès qu'elle a pris connaissance de la situation.

Nous demeurerons en contact avec eux au cours des prochaines semaines et nous continuons de communiquer avec les passagers qui auraient pu être en contact, direct ou indirect, avec cet employé.

Ces dernières semaines, la compagnie a mis en place des protocoles de nettoyage rehaussés à bord de ses trains et dans ses gares, ainsi que des mesures visant à assurer la meilleure distanciation possible à bord de ses trains.

Le corridor Québec-Windsor passe notamment par Montréal et Toronto. Il s'agit d'une des routes les plus fréquentées sur le réseau VIA Rail.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Transports