•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jusqu’à 30 000 Néo-Brunswickois ont perdu leur emploi à cause de la pandémie

Des gens font la file dans un bureau de Service Canada.

Un bureau de Service Canada le 19 mars 2020. En raison du coronavirus, on recommande que les demandes d'assurance-emploi soient faites en ligne.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

De 25 000 à 30 000 Néo-Brunswickois ont perdu leur emploi à cause de la pandémie de coronavirus, selon ce qu’a estimé jeudi le premier ministre Blaine Higgs.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Son gouvernement annonce une aide additionnelle de 50 millions de dollars pour soutenir les entreprises de la province durant cette période.

On annonce notamment le report jusqu'à six mois des remboursements des prêts et des intérêts sur les prêts provinciaux existants pour les entreprises, ainsi que le report de trois mois des cotisations à Travail sécuritaire NB et l'élimination de l'intérêt sur les cotisations durant cette période.

Les propriétaires de petites entreprises seront admissibles à des prêts allant jusqu'à 200 000 dollars, sans paiement sur le principal pendant une période maximale de 12 mois. Des fonds de roulement de plus de 200 000 dollars seront aussi disponibles pour les petites et moyennes entreprises.

Les entreprises doivent faire des demandes auprès du gouvernement provincial.

Jeudi, le Nouveau-Brunswick a annoncé sept nouveaux cas d’infection à la COVID-19 dans la province.

Les provinces de l’Atlantique recensent 197 cas de COVID-19, soit 37 de plus que la veille.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.