•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tests de COVID-19 par 100 000 habitants : l’Ontario loin derrière l’Ouest et le Québec

La chercheuse est photographiée dans un laboratoire à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Une chercheuse effectue un test dans un laboratoire de Vancouver, le 12 mars 2020.

Photo : Ben Nelms/CBC

L'Ontario a beau avoir réalisé près de 40 000 tests de dépistage de la COVID-19 jusqu'à présent, la province se classe au neuvième rang du nombre de tests réalisés par 100 000 habitants, loin derrière les provinces de l'Ouest et le Québec.

Seul le Nouveau-Brunswick fait davantage piètre figure, tandis que l’Alberta en tête de peloton.

Les laboratoires de l'Ontario croulent sous la demande; près de 11 000 Ontariens attendaient toujours leurs résultats jeudi.

Le Québec est l’un des endroits au monde où on a fait le plus de tests, toutes proportions gardées.

François Legault, premier ministre du Québec

La ministre de la Santé de l’Ontario, Christine Elliott, a promis jeudi d'augmenter la capacité des laboratoires de la province et le nombre de tests réalisés par jour d’ici la fin de la semaine.

L’écueil majeur demeure le manque de réactifs, le produit chimique qui permet de réaliser les tests de dépistage. D’autres pays, comme la France et les États-Unis, se butent aussi à une pénurie. Les réactifs sont fabriqués par une poignée de laboratoires dans le monde, qui peinent à répondre à la demande.

Nous explorons toutes nos options. Nous avons demandé aux entreprises ontariennes de fabriquer des tests et aux laboratoires privés et universitaires de prêter main-forte.

Doug Ford, premier ministre de l’Ontario
Un patient en fauteuil roulant qui porte un équipement protecteur.

Un patient attend de se faire tester pour la COVID-19 à l'Hôpital Michael Garron de Toronto.

Photo : Evan Tsuyoshi Mitsui/CBC

Dans une téléconférence d'information technique avec des membres des médias jeudi, la sous-ministre de la Santé Helen Angus a affirmé que l'Ontario s'apprête à approuver de nouveaux tests et qu'elle en étudie d’autres, notamment des tests sanguins à domicile en voie d'être utilisés au Royaume-Uni et qui peuvent être réalisés en 15 minutes.

Le nombre de laboratoires approuvés pour tester la COVID-19 en Ontario devrait également bondir d’ici la semaine prochaine. Les arriérés de tests devraient être significativement réduits d’ici là, a ajouté la Dre Vanessa Allen, directrice générale de la microbiologie médicale du laboratoire de Santé publique Ontario.

L’Ontario serait en mesure de tester 18 800 personnes par jour d’ici le 17 avril, a expliqué la Dre Allen.

Une semaine d’attente

Jayson Koblun attend de savoir depuis une semaine s’il est atteint de la COVID-19. Le résident de Hamilton a fait de la fièvre la semaine dernière à son retour de Las Vegas.

J'ai attendu de vendredi à dimanche pour un retour d’appel de Télésanté Ontario. J’ai été testé dimanche, et j’attends toujours mes résultats. Ils m’ont dit que ça devrait venir d’ici ce week-end.

Un homme regarde par la fenêtre.

Jayson Koblun est en quarantaine en attendant les résultats de son test pour la COVID-19.

Photo : Evan Aagaard/CBC

Il se dit frustré par le temps d’attente, mais peu inquiet, car son état de santé s’est depuis amélioré. Tout le monde est dans le même bateau, en fin de compte, dit-il.

Jeudi, le médecin en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, a rappelé que les analyses sont réalisées par ordre de priorité. Il a aussi annoncé qu’un malade serait dorénavant considéré comme guéri après 14 jours sans que de nouvelles analyses soient nécessaires.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Le personnel des laboratoires vit beaucoup de pression en ce moment. On espère qu’une fois que le nombre de laboratoires certifiés va augmenter, la situation s’améliorera grandement.

L’Ontario compte pour l’instant 15 laboratoires certifiés et 42 centres de dépistage à travers la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Santé