•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la STO prévoit réduire son offre de services

Un affiche du Parc-o-bus Rivermead.

L'achalandage n'a jamais été aussi bas dans les autobus de la STO (archives).

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Selon la présidente de la Société de transport de l'Outaouais (STO), Myriam Nadeau, le transporteur public devra adapter son offre de service dans les jours à venir.

Une approche qui s’explique par le fait que la société de transport en commun constate un achalandage historiquement bas dans ses autobus, avec une baisse évaluée à 85 % en raison de la pandémie de COVID-19.

Dans un souci de saine gestion financière, c’est certain qu’on va devoir moduler notre offre de service en prenant acte de ça, a reconnu Mme Nadeau jeudi lors d'une réunion du conseil d'administration.

L’organisme municipal n’a pas encore déterminé l’ampleur des modifications qu’il compte apporter à son réseau.

Comment ça va se faire, les détails de ce qui va être fait, il est trop tôt pour le dire. On a des discussions en cours et on annoncera en temps et lieu les décisions qu’on compte prendre, a poursuivi la présidente de la STO.

Depuis le 12 mars, la société a déployé plusieurs mesures visant à protéger ses employés ainsi que sa clientèle, notamment un nettoyage quotidien des points de contact dans ses véhicules, de nouvelles procédures d'embarquement et une campagne de sensibilisation qui explique les meilleures pratiques hygiéniques pour l'utilisation du service.

Myriam Nadeau soutient qu'aucune mise à pied n'est prévue pour le moment, mais selon certains représentants syndicaux, une discussion en ce sens serait à envisager.

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, OC Transpo a réduit son offre de services, mercredi, en raison d’une baisse d’achalandage similaire.

Avec les informations de Nicolas Haddad

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !