•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cliniques de dépistage de la COVID-19 à Matane et à Amqui

Une travailleuse de la santé questionne des automobilistes.

Deux nouvelles cliniques seront installées sur le territoire du CISSS du Bas-Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Joane Bérubé

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent confirme que deux cliniques, l'une à Matane, et l’autre à Amqui, seront ouvertes d’ici quelques jours pour le dépistage du coronavirus.

À Matane, la clinique sera installée au Colisée Béton provincial.

Le maire de Matane, Jérôme Landry, explique que les travaux vont bon train.

On est, dit-il, en train de travailler avec eux à l’installation de la clinique.

Plusieurs employés de la Ville apportent leur soutien à ceux de la Santé publique. La clinique de Matane pourrait ouvrir vendredi ou au plus tard lundi.

Jérôme Landry, maire de Matane

Jérôme Landry, maire de Matane

Photo : Radio-Canada

Le Centre de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent indique qu’il n'indique pas le lieu des cliniques de dépistage.

Les cliniques qui doivent être rapidement opérationnelles ne s’installent pas n’importe où.

De vastes stationnements, des installations intérieures doivent permettre aux équipes médicales d’offrir un dépistage à l’auto, dans des abris extérieurs. Des piétons doivent aussi pouvoir s’y faire dépister.

Pour les Rimouskois, il est difficile d’ignorer que le centre de dépistage est situé au Colisée Financière Sun Life. Ce sera aussi le cas à Matane où le Colisée Béton provincial est situé en plein centre-ville.

Les deux endroits permettent une circulation fluide et distancée.

Malgré tout, la porte-parole du CISSS, Ariane Doucet-Michaud, explique que la localisation des cliniques n’est pas une information publique puisque ces cliniques ne sont ouvertes que sur rendez-vous. Il s’agit, dit-elle, d’éviter que tout le monde s’y rende et d’augmenter ainsi les risques de contamination.

D’ailleurs, seules les personnes inscrites à un test de dépistage sont autorisées à y accéder. Toute personne qui estime ressentir des symptômes est invitée à contacter les autorités médicales.

Où appeler si on pense avoir des symptômes

Où appeler si on pense avoir des symptômes

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Santé publique