•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

67 nouveaux cas de COVID-19 en Alberta, portant le total à 486

Deena Hinshaw parle devant les drapeaux canadiens et albertains de la salle des médias de l'Assemblée législative.

La Dr Deena Hinshaw demande aux Albertains de prendre la distanciation sociale au sérieux et de respecter les consignes de santé publique.

Photo : CBC / Art Raham

Radio-Canada

Soixante-sept nouvelles infections de COVID-19 ont été confirmées en Alberta, ce qui bat le record quotidien de nouvelles infections pour la troisième journée de suite. Le nombre de personnes officiellement guéries a cependant grimpé pour atteindre 27.

Il y a 21 personnes hospitalisées, dont 10 aux soins intensifs. Deux personnes sont décédées. Le nombre de personnes présentement porteuses du virus est donc de 457.

Le test de dépistage de huit autres personnes est positif pour la COVID-19 au centre de soins McKenzie Towne, où six autres cas ont été découverts dans les jours précédents, incluant une femme qui en est décédée.

La médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw, affirme cependant qu’aucun autre cas n’a été découvert depuis mercredi dans les résidences pour aînées Rosedale on the Park et Shepherd’s Care Kensington Village, à Edmonton.

L’Alberta a effectué 36 174 tests de dépistages, soit plus que n’importe quelle autre province canadienne jusqu’ici.

Le Québec, qui compte maintenant sur des laboratoires en milieu hospitalier en plus de son laboratoire provincial pour faire des tests, est cependant en train de la rattraper.

Les deux laboratoires provinciaux chargés du dépistage de la COVID-19 en Alberta peuvent maintenant en faire jusqu’à 3000 par jour, selon la Dre Hinshaw. Ils ont cependant légèrement ralenti le rythme dans les derniers jours.

Tout comme plusieurs autres juridictions, l’Alberta est en train d’ajuster sa stratégie de dépistage pour mieux gérer le matériel médical nécessaire pour les tests, car la disponibilité en est limitée.

Les travailleuses et travailleurs de la santé, les personnes hospitalisées et celles qui vivent dans des centres de soins ou des résidences pour aînés seront désormais testés en priorité.

Les personnes revenues de voyage après le 12 mars et qui ne présentent que de légers symptômes ne le seront pas nécessairement. Elles devront tout de même s’isoler.

La Dre Hinshaw assure que c’est un ajustement normal à ce stade de l’éclosion et qu’il n’y a pas de danger de pénurie dans un avenir proche.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Des milliers de plaintes aux inspecteurs de la santé publique

Mercredi, le gouvernement albertain a décidé d'imposer des amendes allant de 1000 $ à 500 000 $ aux gens qui ne respectent pas les règles de santé publique, concernant par exemple l’auto-isolement ou l’interdiction de rassemblement de plus de 50 personnes.

Les inspecteurs de la santé publique reçoivent 1600 plaintes par jour contre des gens ou des commerces qui ne respectent pas les règles de santé publique, selon le ministre de la Santé, Tyler Shandro.

Le ministre s’attend à ce que les plaintes augmentent encore, en raison des nouveaux pouvoirs accordés à la police et aux agents de la paix pour distribuer des contraventions.

Le gouvernement canadien a aussi décidé d'autoriser des amendes allant jusqu'à 750 000 $ pour les voyageurs qui ne s'isolent pas pendant 14 jours à leur retour de l'étranger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !