•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 213 000 demandes de sursis de paiement pour les prêts hypothécaires au pays

Une maison miniature près d'une calculatrice, un stylo et des pièces de monnaie.

Des mesures d'aide pour les propriétaires frappés par la crise de la COVID-19 ont été annoncées par différentes institutions financières.

Photo : iStock / istock

Depuis l’annonce des six plus grandes banques du pays d’offrir un sursis de paiement sur les prêts hypothécaires, ce sont plus de 213 000 demandes en ce sens qui ont été formulées, confirme l’Association des banquiers canadiens (ABC).

Ces chiffres concernent les demandes complétées et en traitement, a confirmé à Radio-Canada Mathieu Labrèche, porte-parole de l’ABC.

Cette association regroupe notamment la Banque de Montréal, la CIBC, la Banque Nationale du Canada, la Banque Royale, la Banque Scotia et la Banque TD.

Ces institutions ont annoncé conjointement la semaine dernière qu'elles offraient aux Canadiens touchés par la pandémie de COVID-19 un sursis de paiement allant jusqu’à six mois pour les prêts hypothécaires.

Cette initiative s’est faite dans la foulée d’appels du gouvernement fédéral aux institutions financières à aider les citoyens plus à risque financièrement à traverser la crise.

Des milliers de requêtes chez Desjardins

Du côté de la Fédération des caisses Desjardins, on indique détenir des « données préliminaires » faisant état de plus de 10 000 demandes de sursis de paiement pour tous les produits de financement, prêts hypothécaires inclus, depuis le 16 mars dernier.

Nous espérons avoir un portrait plus clair de la situation en avril, a indiqué Jean-Benoît Turcotti, porte-parole de Desjardins, qui ajoute que chaque demande est traitée au cas par cas.

Le 16 mars, Desjardins avait annoncé des mesures pour venir en aide à ses membres particuliers.

Ces mesures pourraient aller jusqu'à un allègement des paiements pour l'ensemble des produits de financement. Ces allègements n'auront aucune incidence négative sur la cote de crédit des membres et clients qui s'en prévaudraient, précisait la Fédération par voie de communiqué.

Selon Bloomberg, les six plus grandes banques canadiennes totalisent plus de 1000 milliards de dollars en soldes de prêts hypothécaires.

Avec les informations de Bloomberg

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !