•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan, leader dans le nombre de tests effectués pour la COVID-19

Une personne avec des gants dépose un liquide dans une éprouvette.

La Saskatchewan a effectué plus de 6270 tests en date du 25 mars.

Photo : Associated Press / John Minchillo

Nicolas Duny

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, affirme que la province est celle, avec l’Alberta, qui fait le plus de tests pour la COVID-19 par habitant au pays.

Jusqu’à présent, le laboratoire Ray-Romanow, à Regina, a fait 6270 tests.

Scott Moe estime que cela explique le nombre élevé de cas de COVID-19 dans la province, notamment, par rapport au Manitoba.

Nous sommes au deuxième rang des provinces qui ont effectué le plus grand nombre de tests par habitant au pays.

Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Un consultant en santé publique et chercheur saskatchewanais résidant en Australie, Steven Lewis, a étudié la gestion provinciale de la crise sanitaire. Selon lui, la réponse de la Saskatchewan est adéquate. 

Si on regarde le taux de la Saskatchewan, qui est d'environ 6000 tests pour 1 million de personnes, c'est à peu de chose près aussi élevé que les taux constatés dans un pays comme la Corée du Sud, affirme Steven Lewis, rappelant que ce pays a réussi à contenir le virus.

Selon le chercheur, le taux saskatchewanais est même deux fois supérieur à celui de l’Italie. À première vue, nous ne nous en sortons pas trop mal, estime-t-il. Toutefois, la vraie question reste de savoir si cela suffit.

Plus de tests

Mardi, après avoir découvert quatre cas de propagation communautaire, le médecin hygiéniste en chef de la province, Saqib Shahab, a décidé d’élargir les critères pour effectuer des tests pour la COVID-19.

Désormais, toutes les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19 seront testées, même si elles n’ont pas voyagé à l’extérieur du pays durant les 14 jours précédents.

Deux hommes en train de parler en conférence de presse à l'assemblée législative de la Saskatchewan.

Le médecin-hygiéniste en chef de la Saskatchewan, le Dr Saqib Shahab, en compagnie du ministre de la Santé, Jim Reiter, a annoncé mardi prendre des mesures pour effectuer plus de tests pour la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Une décision qui satisfait l'épidémiologiste en santé mondiale et professeur associé à l'Université d'Ottawa, Raywat Deonandan. Il conseille aux autorités d’augmenter le nombre de tests de manière générale.

Selon le Dr Deonandan, la pandémie de la COVID-19 révèle une crise du système de santé plutôt qu’une crise sanitaire. Il estime qu’une crise du système de santé requiert du leadership, des investissements et des ressources disponibles, alors qu'une crise sanitaire nécessite une cure ou un vaccin.

L'une des raisons pour lesquelles de nombreuses communautés au Canada ne font pas autant de tests que nous le souhaiterions est simplement que nous n'avons pas les ressources nécessaires pour le faire.

Raywat Deonandan, épidémiologiste en santé mondiale et professeur associé à l'Université d'Ottawa

À l’heure actuelle, la Saskatchewan dénombre 51 cas de plus que le Manitoba, pour un total de 86 cas confirmés.

Toutefois, selon le Dr Deonandan, il n’est pas encore possible de dire si la Saskatchewan est un foyer de contamination de la COVID-19.

Il ne faut pas oublier que les données que nous avons sont en retard par rapport à la réelle propagation de la maladie, conclut le Dr Deonandan. Le Manitoba a peut-être autant de cas que la Saskatchewan, mais nous ne le savons pas encore.

Avec les informations de Morgan Modjeski, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Santé