•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Face à la COVID-19, le Manitoba élargit le dépistage

Le docteur Brent Roussin en conférence de presse.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, a annoncé un nouveau cas de COVID-19 jeudi.

Photo :  CBC

Thibault Jourdan

Le Manitoba a annoncé jeudi l'élargissement des critères concernant les personnes qui peuvent subir un test de dépistage de la COVID-19.

Tous les travailleurs de la santé symptomatiques et les personnes qui vivent ou travaillent dans des communautés éloignées ou des lieux confinés avec de nombreuses personnes, comme les établissements correctionnels, les refuges, les établissements de soins de longue durée ou résidentiels et les camps de travail éloignés, peuvent obtenir un test de dépistage du coronavirus, ont annoncé les autorités sanitaires provinciales.

Par ailleurs, tous les habitants des Premières Nations du Manitoba qui présentent des symptômes respiratoires seront testés, peu importe leur isolement.

Le Manitoba a aussi enregistré un nouveau cas de COVID-19 jeudi. Il s'agit d'un homme d'une vingtaine d'années de Winnipeg. L'enquête se poursuit pour remonter à l’origine de la contamination.

À ce jour, le Manitoba compte 36 cas présumés et confirmés de COVID-19. Une personne se trouve toujours à l'hôpital dans un état grave.

Quatre nouveaux centres de dépistage d'ici dimanche

Quatre nouveaux centres de dépistage doivent ouvrir dans les prochains jours, a annoncé l'infirmière en chef de Soins communs, Lanette Siragusa.

Il y en aura un à Portage la Prairie et un autre à Eriksdale qui ouvriront vendredi.

Les horaires du site d'Eriksdale seront de 10 h à 15 h, du lundi au vendredi. Celui de Portage la Prairie, lui, sera ouvert tous les jours de 9 h à 15 h, a-t-elle précisé.

Deux autres centres doivent ouvrir samedi à Dauphin et lundi à Pine Falls.

Plus de 5000 tests et assez d’équipement

Les autorités ont par ailleurs indiqué que 5606 tests ont été effectués en tout au Manitoba, dont 734 mercredi.

La capacité de tests du laboratoire provincial Cadham a été augmentée, qui sera en mesure de faire lui-même la confirmation des tests dans quelques jours, a affirmé le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin. Plus de détails sont attendus vendredi, mais cela devrait réduire le temps d'attente avant la confirmation d'un cas de COVID-19.

Le Dr Roussin assure aussi que la province se prépare aux éventualités concernant la propagation du coronavirus. « Nous ne nous préparons pas uniquement pour les cas attendus, mais pour la pire situation », a-t-il assuré.

De son côté, Lanette Siragusa a affirmé que le Manitoba dispose d’assez de masques pour le personnel de santé. Malgré tout, les réserves ont dû être sécurisées après des vols et des stockages de masse. Tout cela a eu lieu « probablement avant même d’avoir notre premier cas », a-t-elle précisé.

Le temps d'attente à Info Santé continue de diminuer

Selon Lanette Siragusa, la province se prépare à l'arrivée du coronavirus depuis la fin du mois de janvier. Elle s'est montrée rassurante : « Nous avons plus de réserves que ce que nous avons en temps normal. Nous en avons assez pour plusieurs mois. »

Le Manitoba dispose aussi de 266 respirateurs artificiels, et d'autres sont en route.

Enfin, le temps d'attente sur la ligne téléphonique Info Santé continue de diminuer : il était de 23 minutes en moyenne mercredi. L'outil en ligne d'autodiagnostic, lui, a été consulté environ 300 000 fois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Coronavirus