•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa met en garde contre une escroquerie par message texte

Le bilan humain de la pandémie de COVID-19 au Canada dépasse maintenant le cap des 4000 cas confirmés

Un homme masqué passe devant une affiche sur laquelle on peut lire : « COVID-19 ALERT ».

Le « downtown eastside » de Vancouver est l'un des endroits au Canada où les résidents sont les plus vulnérables au coronavirus.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Radio-Canada

Ottawa met en garde contre une escroquerie par message texte, Québec lance un appel aux bénévoles et les médias continuent à souffrir de la crise, qui semble vouloir tout balayer sur son passage. Voici ce que vous devez savoir aujourd’hui au sujet de la pandémie de coronavirus au Canada.


Le premier ministre Justin Trudeau a conseillé aux Canadiens de chercher les informations concernant la Prestation canadienne d'urgence sur le site officiel du gouvernement. En effet, il semblerait qu'une escroquerie par texto circule présentement.

Cela étant dit, ce ne sont pas tous les Canadiens qui pourront profiter de cette allocation, dont les détails ont été dévoilés mercredi. Selon plusieurs experts consultés par Radio-Canada, les travailleurs à temps partiel et ceux qui auraient profité de la crise pour quitter leur emploi auront bien de la difficulté à recevoir l'aide du fédéral.

Par ailleurs, M. Trudeau a convenu jeudi que les banques devraient faire preuve de souplesse envers les détenteurs de carte de crédit qui doivent rembourser leur solde, alors que bon nombre de Canadiens ont perdu leur emploi.

Le premier ministre a aussi réagi à la nouvelle diffusée par Global News selon laquelle la Maison-Blanche songe à déployer 1000 soldats américains à 30 kilomètres de la frontière canado-américaine.

Le Canada et les États-Unis ont la frontière non militarisée la plus longue au monde et c'est dans l'intérêt des deux pays de la garder comme ça, a commenté M. Trudeau. Nous sommes en discussion avec les États-Unis sur cet enjeu.

Même si la frontière canado-américaine est fermée, une exception dans les déplacements frontaliers a le potentiel d’aggraver la propagation du coronavirus.

Des centaines de travailleurs canadiens du secteur de la santé se rendent quotidiennement dans les hôpitaux du Michigan, un des États les plus touchés par la pandémie – une situation qui inquiète les autorités de santé publique de Windsor.


Pendant ce temps, le gouvernement Legault lance un nouveau portail qui permettra à ceux qui en ont la capacité de s'impliquer bénévolement pour aider le Québec à traverser la crise du coronavirus.

Le site web en question – jebenevole.ca – a été créé pour jumeler les organismes en manque de ressources aux gens qui ont du temps à offrir.


Et puis deux importants médias québécois ont annoncé aujourd'hui d'importantes compressions dues à la baisse des revenus publicitaires causées par la crise économique : Cogeco Média a licencié 25 % de sa main-d'oeuvre et le quotidien La Presse a annoncé une diminution de salaire de 10 % pour les syndiqués et les cadres jusqu'en décembre 2021.


Sur le plan humain, le bilan de la pandémie de COVID-19 au Canada dépasse maintenant le cap des 4000 cas confirmés. On rapporte entre outre 39 décès à travers le pays.

En rafale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !